ALERTE :

    Bientôt une main-d’œuvre de qualité sur le marché de l’emploi au Bénin dans le secteur de l’éducation - Les Pharaons

    formation professionnelle

     Océane Léannon


    L’Exécutif béninois est depuis bientôt cinq ans dans la mise en œuvre d’un programme d’actions assez ambitieux dont le coût est évalué à plus de 9 mille milliards de FCFA. Dans ce Programme d’actions du gouvernement ( Pag), la transformation structurelle de l’économie nationale occupe une place d’honneur. Mais pour y arriver, des mesures sont prises au quotidien pour mieux enfouir les piliers pour une meilleure soutenabilité de de la chaîne des valeurs et des secteurs qui produisent la richesse.

    Le gouvernement s’investit aussi, à travers une batterie de mesures, dans l’éducation et par extension dans la formation technique et professionnelle. Il s’agit de façonner le béninois depuis les centres de formation pour développer ses compétences pratiques, manuelles ainsi que son goût à l’innovation et la création d’entreprises répondant à des besoins précis des communautés.

    Le gouvernement travaille ainsi à inverser la courbe du chômage dont le taux est en deçà des 4% et la courbe du sous-emploi dont le taux est estimé à environ 72%. Pour ce faire, ces dernières années, le gouvernement accorde une priorité au sous secteur des Enseignements technique et Professionnel. A terme, avec les mesures incitatives qui sont prises progressivement, le flux d’apprenants sera plus orienté vers des corps de métiers pratiques en connexion directe avec le secteur de la production et par ricochet, la chaîne économique du pays.

    Il y a quelques jours, c’est le ministre des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle qui a annoncé une nouvelle mesure. Selon le ministre Mahougnon Kakpo, dès la rentrée 2020-2021, plus rien ne sera comme avant dans le secteur éducatif. Le gouvernement entend mettre les pieds sur l’accélérateur pour davantage professionnaliser les curricula. Les réflexes pédagogiques subiront une transformation structurelle.

    Selon le ministre Mahougnon Kakpo, dans les écoles de formation technique et professionnelle, ” la pratique sera prisée et montera à 80% et la théorie descendra à 20%”. Le ministre dévoile l’ambition qui sous-tend cette inversion des pratiques décidée par le gouvernement. Il s’agit, explique-il, de former des individus qui “soient déjà des praticiens convaincus, compétents et aptes à opérer pour le bien-être de nos populations”.

    Depuis 2016, les réformes du gouvernement favorisent un meilleur climat des affaires. La chaîne de production maintient une dynamique et des entreprises se créent pour répondre aux besoins des populations et soutenir la transformation structurelle de l’économie nationale. Avec la règle des 80% de pratique à observer dans les écoles de formation technique et professionnelle, le gouvernement disposera d’une réserve de main-d’œuvre apte à répondre aux besoins des entreprises qui créent la richesse.

    Equipe Les Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment