ALERTE :

    Présidentielle 2021. Dah Djissa dénonce une manipulation du Fâ et annonce une purge dans le rang des Bokonôn sur Diagonale - Les Pharaons

    Dah Djissa

    L’élection présidentielle de 2021 fait bouger les lignes partout au Bénin. Du monde du profane au monde du sacré, les acteurs font recours à des moyens divers pour rythmer le débat politico-électoral. Ces dernières semaines, les sachants de la science divinatoire ont fait parler d’eux. Des séances de consultations du Fâ fleurissent avec des signes et des interprétations des oracles qui prédisent une candidature et une victoire pour le Chef de l’État.

    Reçu sur la chaîne Bi News ce mercredi 26 août 2020, Dah Djissa, Premier Ministre du Palais Royal de Danxomè et Chef Suprême des Bokonôn du Bénin s’est prononcé sur le sujet. ” Ce n’est pas normal que des têtes couronnées consultent le Fâ pour dire que le Fâ a dit qui va être candidat, qui va être réélu en 2021 “, a réagi Dah Djissa face à l’organisation tous azimuts des séances de consultations du Fâ ces derniers jours. Selon lui, les citoyens peuvent susciter la candidature d’un candidat. Mais le Chef Suprême des Bokonôn du Bénin s’oppose à tout mélange entre le Fâ et les aspirations politiques propres à chaque citoyen.

    Le Premier ministre du palais royal de Danxomè a expliqué sur le plateau de Bi news que les multiples consultations du Fâ observées dans l’Atlantique ces derniers jours ont été faites par de ” faux Bokonôn “. Il s’agit d’un” pur théâtre ” orchestré par des personnes non autorisées à consulter le Fâ, a analysé le Chef Suprême des Bokonôn du Bénin. A l’en croire, tous ceux qui consultent le Fâ pour susciter la candidature du Chef de l’État sont à la recherche de prébendes pour assouvir leur faim. ” On ne peut pas mettre le adôgocratie au milieu du Fâ, ou devant le Fâ ou à côté du Fâ “, a martelé Dah Djissa qui prévient les initiés imposteurs des conséquences néfastes de leurs actes. La colère du Fâ sera sans appel, a-t-il réaffirmé.

    LIRE AUSSI : Une opposition symbolique face Patrice Talon , à 7 mois de la présidentielle au Bénin

    Dah Djissa rappelle le caractère républicain et laïc de l’État Béninois avant d’ajouter que les présentes consultations du Fâ pour susciter des candidatures sont précoces et ne répondent pas au bon timing. Selon lui, les Bokonôn doivent attendre la convocation du corps électoral ; les déclarations de candidatures ; la présentation de chaque candidat par les partis politiques et les dépôts de dossiers de candidatures suivant la procédure légale. Deux semaines avant le premier tour, poursuit-il, les Bokonôn se réunissent pour consulter le Fâ pour s’assurer que le futur Président de la République aura la bonne santé pour exécuter son programme d’actions dans l’intérêt du peuple au cours du mandat. Dah Djissa explique que cette consultation des Bokonôn se fait sous la bénédiction des ” vrais rois”.

    LIRE AUSSI : #Bénin/Actualités Après les Fcbe, ‘’Les Démocrates’’ à l’épreuve des enjeux de la réforme du système partisan

    L’invité de Bi news est formel sur le caractère tronqué des consultations du Fâ pour susciter et prédire la victoire. ” Si Abomey qui est le berceau de Oroumila, de Ogoumaga, de Ifè n’a pas consulté avec son roi, qui dans l’aire Fon va consulter le Fâ ?” s’est demandé Dah Djissa pour qui, le Fâ consulté ces derniers jours est manipulé à ” 99%”. Le Fâ n’est pas manipulable, précise-t-il avant de confier que seuls les faux Bokonôn sont manipulés pour à leur tour manipuler le Fâ.

    En sa qualité de Chef Suprême des Bokonôn, Dah Djissa annonce une purge dans la corporation des initiés pour remettre les pendules à l’heure et arrêter ce vent de désacralisation du Fâ désormais otage du pouvoir de l’argent.

    Equipe Les Pharaons


    2 comments

    • Stephenbriem

      28 octobre 2020 at 3 h 45 min

      generic viagra without a doctor prescription generic viagra where can i buy viagra over the counter

      Reply

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment