ALERTE :

    Présidentielle 2021 au Bénin. Un pasteur emboîte le pas aux prêtres du Fâ sur le second mandat de Talon, sa hiérarchie le recadre - Les Pharaons

    Église_des_Assemblées_de_Dieu_–_Temple_Salem_de_Cotonou

    La candidature ou non du Président de la République Patrice Talon est l’objet de beaucoup d’attentions ces derniers jours. Les acteurs des milieux moraux sont plus que jamais présents dans le débat politique. Concurremment aux partisans qui multiplient les appels pour susciter la candidature de Patrice Talon, des têtes couronnées et des initiés au Fâ sont aussi montés au créneau pour solliciter un second mandat pour l’actuel Président de la République.

    Alors que la toile s’enflamme suite à l’intrusion des prêtres du Fâ dans l’espace politique en cette veille de l’élection présidentielle, certains acteurs des églises révélées s’alignent sur la même dynamique décriée. Si les sachants du monde religieux endogène ont fait parler le Fâ pour prédire une candidature et une victoire pour Patrice Talon, certains pasteurs font recours à “Dieu” pour les mêmes causes. Le cas illustratif de ce feuilleton d’appels au second mandat chez les “hommes de Dieu” est relevé dans une vidéo diffusée sur l’Ortb et relayée abondamment sur les réseaux sociaux.

    Dans la vidéo, on entend Émile Adoté, Pasteur de l’église des Assemblées de Dieu dire que ” l’église est cent pour cent d’accord que ce retour (retour du Chef de l’État Patrice Talon au pouvoir en 2021, ndlr) soit une réalité “. Cette déclaration du pasteur qui a tout l’air d’une déclaration politique et partisane a fait le lit à une polémique. Mais très vite, à travers un communiqué en date du 28 août 2020, l’instance faîtière de l’Eglise des Assemblées de Dieu a désavoué le pasteur qui triche visiblement avec le code de conduite. ” L’Eglise Évangélique des Assemblées de Dieu du Bénin n’est mêlée, ni de loin ni de près, à l’organisation de la manifestation au cours de laquelle lesdites déclarations ont été faites”, lit-on dans le communiqué signé du Révérend Gossou Sodji. Le Président de l’église des Assemblées de Dieu du Bénin a réaffirmé le caractère ” apolitique ” de sa communauté religieuse.

    Aux dernières nouvelles, selon des sources proches de l’église des Assemblées de Dieu, au-delà du simple communiqué, le pasteur fautif aurait reçu une note de recadrage de sa hiérarchie. L’objectif est d’arrêter la dérive et les mélanges de genre sur ce débat politique relatif à la présidentielle, le mandat unique ou encore la victoire pour Patrice Talon en 2021.

    Ce scénario du ” pasteur politicien recadré ” rappelle l’épisode des consultations tous azimuts du Fâ pour susciter la candidature et prédire une victoire pour Patrice Talon. Se confiant le mercredi 26 août 2020 à la Maison de Production Bi News, Dah Djissa, le Chef Suprême des Bokonôns du Bénin avait remis en cause les révélations ventilées çà et là au nom du Fâ. A l’en croire, on ne peut pas consulter le Fâ pour susciter la candidature de quelqu’un. Aussi, dit-il, les personnes qui font ces consultations du Fâ sont des ” faux bokonôns”. Dah Djissa avait annoncé par la même occasion une purge dans le rang des initiés afin de traquer les imposteurs et usurpateurs qui désacralisent le Fâ. Le monde religieux en général est ainsi en ébullition. Il est très éprouvé par le milieu politique en cette veille de l’élection présidentielle où beaucoup soupçonnent la manipulation des acteurs.

    Equipe Les Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment