ALERTE :

    Fermeture des frontières nigérianes. Lionel Zinsou explique comment le Bénin a résisté - Les Pharaons

    ZINSOU RFI

    Jérémie Dannon


    L’ex premier ministre béninois et candidat malheureux à la présidentielle de 2016 s’est prononcé ce week-end sur l’état de l’économie béninoise. Reçu ce samedi 5 septembre 2020 sur l’émission ” Économie d’ici et d’ailleurs ” de RFI et Jeune Afrique, Lionel Zinsou a insisté sur les prouesses enregistrées dans le secteur agricole pour expliquer la résilience de l’économie béninoise, et ceci, en dépit de la fermeture des frontières nigérianes depuis plus d’un an.

    LIRE AUSSI : Candidature du Bénin à la Direction Générale de l’OMC. Les confidences de Lionel Zinsou  

    Économiste réputé, Lionel Zinsou est un banquier ayant tissé des relations professionnelles de haut niveau avec plusieurs institutions financières internationales. Ce samedi 5 septembre, Lionel Zinsou a dit ne pas être inquiet pour la santé économique de son pays le Bénin. Sur le plan de l’agriculture, dit-il, le Bénin connaît un accroissement spectaculaire de sa production. L’ancien premier ministre béninois cite l’augmentation de la production du maïs, du manioc, de l’ananas, de l’anacarde. A cela s’ajoute le boom noté dans la production du coton ces dernières années. Pour Lionel Zinsou, cette hausse de la production agricole est une source de croissance économique pour le Bénin.

    LIRE AUSSI : Bénin/Politique: Alain Orounla se prononce sur les déplacements de Boni Yayi et Joël Aïvo

    L’ex-premier ministre qui connaît bien les relations séculaires et l’interdépendance commerciale entre le Bénin et le Nigeria a réagi sur la fermeture des frontières. Depuis plus d’un an, le Nigeria a fermé ses frontières pour lutter contre l’insécurité et la contrebande. A l’intérieur, beaucoup craignent un effondrement de l’économie béninoise en raison d’un taux d’échange commercial estimé à plus de 70% entre le Bénin et le Nigeria. Mais depuis plus d’un an, l’économie béninoise est résiliente et les scénarii cauchemardesques annoncés ont été atténués.

    Cette résilience de l’économie béninoise a une explication selon l’ex-premier ministre. A l’en croire, le Bénin doit son salut à son secteur agricole plutôt dynamique avec l’accroissement de la production. Selon Lionel Zinsou, le secteur agricole est devenu le fournisseur principal des autres secteurs vitaux du pays. Elle, l’agriculture, se retrouve au carrefour de l’activité économique. Cette réalité a inversé les prévisions. L’ancien premier ministre renseigne que la performance agricole vient compenser ” le taux de fourniture de la fermeture nigériane des frontières “. Lionel Zinsou pense que le Bénin doit encore huiler la machine agricole pour rendre encore plus résiliente son économie qui ” progresse d’ailleurs très régulièrement depuis une quinzaine d’année de façon assez saine ” et dans un ” environnement des affaires [qui] ne se dégrade pas”.

     

    Equipe Les Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment