ALERTE :

    Présidentielle 2021 et Mandat unique. La fausse contradiction attribuée au Fâ, un acteur spirituel clarifie - Les Pharaons

    fa combat
     La question de la candidature ou non du Président de la République Patrice Talon polarise le débat public. Au-devant de la scène, les acteurs du monde religieux endogène semblent avoir un point de vue non harmonisé. Les profanes ont désormais à leur portée, deux versions issues des interprétations des signes du Fâ. La première version remonte à 2015 avec le Tofâ et la dernière version remonte à début août avec la consultation du Fâ à Allada.

    Le Tofâ 2015 réalisé avec les soins du professeur David Koffi Aza avait prédit que le successeur du Président Boni Yayi ne ferait qu’un seul mandat. Depuis lors, dans l’opinion publique, l’idée selon laquelle, le Président Patrice Talon aura un seul quinquennat est ancrée. L’idée du mandat unique dont il s’est lui-même fait apôtre avait davantage renforcé cette foi accordée au Tofâ 2015. Mais début août 2020 et à 7 mois de l’élection présidentielle, une séance de consultation du Fâ par les Bokonons d’Allada rabat les cartes et laisse entrevoir des contradictions sur la prédiction liée au mandat unique. En clair, les signes sortis de la consultation du Fâ à Allada prédisent une victoire à Patrice Talon en 2021 malgré les difficultés s’il se portait candidat. Pour le commun des Béninois, les révélations attribuées au Fâ sont en opposition.
    Faux, a répondu Dah Mehou Rabbi Tan cette semaine sur le plateau de la maison de Production Bi news. Reçu sur l’émission Diagonale, Dah Mehou, ministre des affaires sociales du royaume d’Allada a fait savoir qu’il n’y a aucune contradiction entre les prédictions du Tofâ 2015 et celles faites début août 2020 après la consultation du Fâ. ” Je ne parlerai pas de contradiction mais je parlerai plutôt d’interprétation parce que si vous suivez sûrement les signes qui étaient sortis quand le professeur Koffi Aza parlait, c’est sûr qu’il y aurait un signe qui donnerait une limite par rapport à la consultation qu’ils ont faite “, a analysé Dah Mehou. La consultation du Fâ à Allada n’a jamais garanti une victoire pour Patrice Talon, selon Dah Mehou. Il appartiendra aux Béninois de choisir. ” Le Fâ ne se contredit pas; nous devons savoir que l’homme est au dessus de l’esprit “, a fait savoir l’invité de Bi News.
    Pour lui, en dépit des interprétations des signes du Fâ, l’homme a la faculté, en vertu de son pouvoir de domination sur toutes les créatures, de décider en dernier ressort. Selon Dah Mehou, si en 2015, le Fâ avait prédit un seul mandat pour Patrice Talon, aujourd’hui, lui seul peut décider de rechercher un second mandat ; au quel cas,  ” c’est aux esprits de le guider dans ce sens”. Dah Mehou précise que les esprits n’imposent jamais rien à l’homme mais ne font que des propositions. ” L’esprit qui parle souvent par le Fâ, c’est toujours un esprit qui vous dit ce qu’il faut faire, à vous de choisir  et d’en faire ce que vous voulez “, a conclu Dah Mehou Rabbi Tan.

    Equipe Les Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment