ALERTE :

    Présidentielle 2021 au Bénin / Prof. Roch Gnahoui David prend à contre pied Joël Aïvo sur son projet de société. - Les Pharaons

    aivo gnahoui

    C’est la lune de fiel entre l’actuel Doyen de la Faculté de droit et de sciences politiques ( Fadesp), le Professeur Roch Gnahoui David et son prédécesseur, le Professeur Joël Aïvo. En février 2019, alors qu’il manifestait son envie de briguer un deuxième mandat à la tête du département, Joël Aïvo a été débarqué. Le mandat du professeur Joël Aïvo avait été écourté par un arrêté ministériel suspendant les élections décanales à l’UAC. A la prise de fonction du nouveau Doyen nommé, les béninois se rappellent encore les pics envoyés de parts et d’autres. Le professeur Roch Gnahoui David a pris fonction dans une ambiance électrique. Il est accusé par Joël Aïvo d’avoir utilisé ses réseaux politiques pour empêcher la compétition électorale afin de devenir doyen par voie de nomination.

    LIRE AUSSI : Présidentielle 2021 au Bénin. L’initiateur de  la consultation du Fâ à Allada sur le second mandat de Talon répond à Dah Djissa

    Depuis, les deux hommes entretiennent des relations glaciales. Joël Aïvo avait d’ailleurs annoncé les couleurs à la passation de charges. Le désormais Doyen honoraire a dit qu’il soutiendrait son successeur à condition qu’il devienne Doyen de la Fadesp avec l’onction de ses pairs par la voie des urnes. Mais les relations vont plus se dégrader entre les deux professeurs sur un autre terrain. Le conflit va s’exporter des des bureaux du décanat pour être entretenu sur le terrain politique.

    LIRE AUSSI : Présidentielle 2021 au #Bénin.Effondrement de la communication politique, les acteurs du naufrage

    Le professeur Roch Gnahoui David est membre du bureau politique du parti UP de la mouvance présidentielle. Le professeur Joël Aïvo à qui l’on prête depuis quelques mois, des envies de présidentiable, effectue un voyage itinérant à travers le pays. Il rencontre artisans, paysans, femmes, jeunes et diverses couches socioprofessionnelles à l’intérieur du pays. Ce qui n’était qu’une rumeur au début est devenu plus qu’une évidence avec les déplacements successifs du professeur Joël Aïvo et son discours très politique et orienté. Dans l’opinion publique, Joël Aïvo est vu par beaucoup comme étant la principale équation critique dont le régime Talon doit se méfier. Joël Aïvo tient un discours critique sur la gouvernance Talon. Le discours d’alternance au pouvoir en 2021 qu’il partage avec les populations tourne essentiellement sur la démocratie, l’État de droit et le respect des libertés publiques. Toutes choses mises à mal, selon lui, ces quatre dernières années au Bénin.

    LIRE AUSSI : Présidentielle 2021 au Bénin. Des OSC relèvent une crainte et font des propositions à Talon et Vlavonou

    Dans une récente publication relayée par plusieurs médias, le professeur Roch Gnahoui David prend le contre pied du professeur Joël Aïvo, le potentiel candidat à l’élection présidentielle de 2021. ” La démocratie est piétinée, l’Etat de droit est décadent ne cessent de crier des intellectuels. Mais bon, rassurez- vous : les populations rurales et paysannes, et la grande masse des artisans et ceux qui sont dans l’informel ne s’en plaignent pas, tant que, à chaque jour suffit sa peine”, écrit le professeur Roch Gnahoui David qui poursuit : ” Les réflexions et éclairages de juristes, de professeurs, d’experts, de médecins de la démocratie n’intéressent plus ou intéressent moins guère”. Parlant du phénomène des nouvelles Républiques en Afrique de l’ouest, Roch Gnahoui David estime qu’il sonne comme ” l’échec de ces enseignements théoriques sur la démocratie, enseignements parfois désarticulés par rapport aux réalités locales et accrochés à des idéaux et principes quoique nobles (je veux être libre mais je veux pouvoir quand même assurer un minimum vital)”.

    Ensuite sans le nommer , le Professeur Roch Gnahoui David critique l’offre politique du potentiel candidat Joël Aïvo. ” Avis aux politiques à la conquête du pouvoir : aucun projet de société ne peut se fonder exclusivement sur la restauration de la démocratie.”, a soutenu le Doyen de la Fadesp dans sa publication. Roch Gnahoui David explique qu’on ne peut prétendre conduire un peuple qu’en lui montrant un avenir certain.
    ” Halte aux thuriféraires d’une restauration [ de la démocratie Ndlr] de ce qui est dépassé” lit-on dans la réflexion du professeur Roch Gnahoui David. Implicitement, l’actuel Doyen de la Fadesp reproche à son prédécesseur de vouloir ” reproduire les mêmes schémas en regardant l’occident alors que la pauvreté est rampante, le développement économique et des infrastructures hypothéqué”.

    Equipe Les Pharaons


    6 comments

    • Sankamaou Bio

      10 septembre 2020 at 7 h 03 min

      On y peut liberté et démocratie les bras croisés sans service minimum de la part des populations faut pas attendre que ça tombe du ciel

      Reply

    • Dave

      10 septembre 2020 at 8 h 45 min

      Restez là a rever, les béninois sont pret a voter pour n’importe qui en ce moment pour mettre fin a leur galere…meme si le programme de l’opposant a talon ne fait qu’une page.

      Reply

    • Noel Adannou Zonon

      10 septembre 2020 at 9 h 01 min

      Nous n’allons plus vous permettre les perpétuelles remises en cause pour rien que la ventocratie. Talon sera réélu

      Reply

      • Rad

        10 septembre 2020 at 13 h 06 min

        Honte à toi. J’ai pitié de toi. Tu dois être de ceux qui ne pense qu’à eux. . Combien des membres de ta famille ne trouvent pas à manger. Bien sûr vous êtes pas du genre à penser aux autres, mais le Bénin ce n’est pas vous seul.Le ventre affamé n’a point d’oreilles. Et tu le verras.
        Ouvrez la compétition, même moi une simple ménage vous gagnera.

        Reply

        • Rad

          10 septembre 2020 at 13 h 08 min

          Ne te dérange pas pour me répondre je ne suis fan de web

          Reply

    • Danielle

      19 septembre 2020 at 14 h 12 min

      This is a great watch for the money. We bought this for our teenage daughter and she loves it.

      Reply

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment