ALERTE :

    Bénin/ Politique. Nouvelle brouille à la mouvance. Le Prd donne des coups au parlement à la veille de la Présidentielle - Les Pharaons

    AHOUANMINOU PRD

    Océane Léannon


    Le Président de la République, Patrice Talon, leader de la mouvance a du pain sur la planche. Entre les formations politiques qui soutiennent son action au sommet de l’État, ce n’est pas forcément la lune de miel. Ce lundi 14 septembre 2020, le Parti du Renouveau Démocratique ( Prd) de maître Adrien Houngbédji a donné des coups de boutoir aux députés de la 8ème législature, tous membres de la mouvance à travers les partis politiques UP et BR.

    Reçu sur une chaîne de télévision privée à Cotonou, Gratien Ahouanmenou, membre de la Direction exécutive du parti, a fait savoir que la production législative de ces derniers mois a compromis l’assise du parti arc-en-ciel. Malgré l’appartenance à la mouvance présidentielle, poursuit Gratien Ahouanmenou, les lois électorales ont freiné l’élan politique du Prd.

    LIRE AUSSI : #Bénin/Présidentielle 2021 La liste électorale affichée dès le 1er Octobre prochain

    Au lendemain des élections communales et municipales du 17 mai 2020, le Parti du Renouveau Démocratique n’avait obtenu aucun siège. Ceci, en dépit de ses scores écrasants dans ses fiefs dans le département de l’Ouemé. Le Prd a été exclu de l’attribution des sièges en raison de la règle des 10% de suffrages exprimés au plan national. Ayant obtenu un peu plus de 5%, le Prd n’avait pu lever le moindre siège. Les heures d’après, le parti avait publié un communiqué dans lequel, il a exprimé ses regrets et a critiqué le nouveau code électoral voté par ses alliés de la mouvance.

    LIRE AUSSI : #Bénin/Présidentielle 2021 Le PRD de A. Houngbédji, attentiste à 6 mois du scrutin

    Depuis lors, Maître Adrien Houngbédji, l’ex-président de l’Assemblée Nationale et Président du Prd garde un silence. Plus aucune sortie publique pour soutenir le régime Talon comme par le passé. Le parti n’a pas aussi dit prendre ses distances avec le pouvoir. Mais la sortie de Gratien Ahouanmenou ce lundi 14 septembre 2020 relance les hostilités entre le Prd et les deux grands partis politiques (UP et BR) de la mouvance. Selon ce membre de la direction exécutive du Prd, le code électoral a été voté ” à dessein ” pour fragiliser le parti arc-en-ciel vieux de trente ans. Le contraste, relève-t-il, réside dans le fait que le Prd soit un allié du Président Patrice Talon et que la mouvance travaille à l’écarter.

    LIRE AUSSI : Communales 2020 au Bénin , la réaction du PRD après la proclamation des résultats

    Le fidèle collaborateur de Maître Adrien Houngbédji renseigne que les propositions du Prd au dialogue politique d’octobre 2019 ont été trahies par les députés lors de l’adoption des lois électorales surtout en ce qui concerne les dispositions liées à la répartition des sièges. ” Le Prd a dit que les circonscriptions électorales doivent être l’arrondissement, mais on a fait ce qu’on a voulu “, a déploré Gratien Ahouanmenou qui poursuit : ” Nous ne sommes pas au parlement. Alors si vous n’êtes pas au parlement, les choses se font contre vous, (…)”.

    En fin de semaine, le Prd va organiser l’édition 2020 de son université de vacances. La résurgence des critiques du Prd contre le parlement totalement acquis à la cause gouvernementale est un signe de malaise au sein des alliés de la mouvance. A quelques heures de l’ouverture de l’université de vacances, le Prd finira-t-il par sceller son divorce avec la mouvance ? On attend de voir. Mais pour l’heure, une guerre des tranchées se mène entre partis politiques de la mouvance autour du leader Patrice Talon.

    Equipe Les Pharaons


    One comment

    • Cary Brabec

      22 septembre 2020 at 4 h 09 min

      Outstanding, a great watch. Looks excellent.

      Reply

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment