ALERTE :

    Des candidats UP, BR, et FCBE aux communales, membres fondateurs du Parti “Les Démocrates” au #Bénin. - Les Pharaons

    Snapshot_28

    Daniel Tognandan


    A quelques jours de la décision du Ministère de l’Intérieur à propos de  l’obtention du récépissé du parti en création “Les démocrates”, Candide Azannai jette un pavé dans la marre. L’ancien Ministre de Patrice Talon au cours d’une rencontre avec les jeunes du mouvement dénommé “La Résistance” a levé le voile sur certaines questions importantes qui ont agité l’actualité nationale. Au nombre des sujets abordés, figure la création du parti Les Démocrates. Candide Azannai a affirmé d’emblée, qu’il ne soutiendra pas le parti “Les Démocrates”, si le Ministère venait à ne pas reconnaitre leur existence légale.

     

    Le Président du Parti Restaurer l’Espoir soutient qu’il a été approché par les leaders des FCBE qui ont porté le parti Les Démocrates. Selon lui, il était normal que les FCBE après la cassure se retrouve dans un creuset politique. L’ancien Ministre affirme par contre, avoir déconseillé aux dissidents FCBE de créer un parti politique. Il a suggéré aux fidèles de Boni Yayi de mettre plutôt en place un mouvement.

    LIRE AUSSI : #Bénin/Présidentielle 2021 Martin Assogba réfute les risques d’un scrutin fermé à cause du parrainage

    Les créateurs du parti “Les Démocrates” n’ont pas suivi les conseils de Candide Azannai. Ce dernier rapporte que les fondateurs du nouveau parti ont estimé que sa réflexion était soutenue par le fait qu’il était toujours  détenteur d’un parti politique « Restaurer l’Espoir ». Face à l’entêtement des fidèles de Boni Yayi, l’ancien Ministre a déclaré qu’il n’apportera pas son soutien aux Démocrates si la constitution du parti n’est pas reconnue par le Ministère de l’Intérieur. De son coté Nicéphore Soglo également est resté silencieux sur sa participation. Selon le Président du Parti Restaurer l’Espoir, la plupart des Démocrates ont pris part aux élections municipales.

    “Des candidats  UP, BR, Et FCBE aux dernières élections communales sont aujourd’hui membres fondateurs du parti les Démocrates”.

    Candide Azannai soutient que le Vice-Président du parti Les Démocrates, Léon Ahossi Basile par exemple, a financé l’Union Progressiste et a voté UP. “Il ne peut pas s’offusquer du fait qu’il ne se retrouve pas aux réunions de la Résistance” a fait savoir Candide Azannai, qui  précise également que l’ancien Président Boni Yayi a tenu une réunion de réconciliation avec l’aile Hounkpé des FCBE et a préconisé une liste commune pour les élections communales. Il s’agit d’un acte de haute trahison envers la Résistance selon lui, parce que  Yayi Boni voulait aller aux élections municipales contre le mot d’ordre de la Résistance.

    Equipe Les Pharaons


    5 comments

    • Michelarchange

      22 septembre 2020 at 1 h 42 min

      Êtes vous entrain d’inciter le Ministère de l’intérieur à ne pas reconnaître l’existence légale du Parti? Azanai est dans son rôle, celui de semer la confusion dans l’opposition, voilà quelqu’un qui prône la conquête du pouvoir par d’autres moyens autre que celui des urnes, moi je pense que azanai à d’autres motivations qui n’ont rien à voir avec la fin de ce régime, c’est même tout le contraire

      Reply

    • COOVY

      22 septembre 2020 at 3 h 35 min

      C’est plutôt Azanaï qui montre au grand jour les vraies motivations de cette fameuse opposition: bloquer le pays en empêchant l’organisation d’élections démocratiques. Ayant échoué dans leur tentative de blocage politique du pays, certains ont décidé de se conformer aux lois de la République pour échapper à une mort politique. Mais Candide étant un leader sans troupes ne pèse rien politiquement: il n’avait jamais réussi à se faire élire avec son micro parti; il avait toujours eu besoin de s’allier avec d’autres pour se faire élire. Puis il a l’habitude de se brouiller avec ses alliés.
      Il n’y a d’ailleurs aucune opposition crédible que Candide tente de désorganiser. Libre à cette fameuse opposition de se servir de lui comme un bouc émissaire pour justifier ses échecs dus à sa division causée par les intérêts personnels et égoïstes de ses membres.

      Reply

    • KevinBow

      31 octobre 2020 at 9 h 04 min

      cialis before and after generic cialis cialis coupons printable

      Reply

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment