ALERTE :

    #Bénin/Education Des défalcations sur les salaires des enseignants du secondaire - Les Pharaons

    jp

    Les Jeudi 17 et Vendredi 18 Septembre 2020 ont été organisées les journées pédagogiques de l’enseignement secondaire général technique et de la formation professionnelle. Le constat sur le terrain a révélé que tout s’est déroulé au mieux durant ces deux jours de réflexions. Mais uniquement en apparence. Ces journées pédagogiques ont été marquées par un taux d’absentéisme très élevé. Un boycott massif que le Ministre de tutelle Mahougnon Kakpo a sévèrement apprécié et a décidé de reprendre les primes desdites journées déjà virées sur les comptes des enseignants.

    LIRE AUSSI:#Bénin/Société Réforme du secteur des syndicats : vers la mise en place d’un financement public

    Pour le Ministre de l’Enseignement secondaire, technique et de la formation professionnelle, Kakpo Mahougnon, ce boycott des journées pédagogiques par les enseignants est un manquement grave et une absence de responsabilité de la part des mis en cause qu’il compte sanctionner. « Les instructions que j’ai données à cet effet, c’est de prendre la liste des présences pour que nous puissions procéder à la défalcation de cette Journée des salaires de ces enseignants qui n’auraient pas répondu », a laissé entendre le Ministre à l’occasion de sa tournée de constat, le jeudi 17 septembre dernier. Il avait en effet parcouru les sites du Lycée Technique de Ouidah, du CEG 2 Ouidah, du CEG 1 Allada, du Lycée Agricole Mèdji de Sékou et du Lycée Technique d’Amitié Sino-Béninoise d’Akassato et constaté ce fort taux d’absentéisme.

    La décision de défalcations des primes des salaires des enseignants absents semble logique surtout si l’on se rappelle que ces derniers ont réclamé au gouvernement de payer leurs primes de déplacement avant la tenue des journées pédagogiques. Le ministère ne conçoit pas alors un boycott aussi massif alors que le Gouvernement a positionné et viré sur les comptes des enseignants, les primes des Journées Pédagogiques avant la tenue des travaux. Cependant, il y a des enseignants qui ont perçu les primes de déplacement et n’ont pas participé aux travaux.

    LIRE AUSSI:#Bénin/Santé Des praticiens hospitaliers bientôt radiés de la Fonction publique

    Pour rappel, les journées pédagogiques sont organisées pour faire le point des ratés du programme l’année scolaire précédente et les corriger pour la prochaine. Une rencontre très importante donc en prélude à la rentrée scolaire du 28 Septembre prochain.

    admindios


    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment