ALERTE :

    Présidentielle 2021 au #Bénin. Le Prd de Houngbédji à l’école de l’UP et du BR - Les Pharaons

    adrien-houngbedji

    Alors qu’il est en froid avec ses alliés de la mouvance depuis quelques mois, le Parti du renouveau démocratique (Prd) était aussi attendu sur l’élection présidentielle de 2021. A l’Université de Vacances du parti ce week-end, le parti arc-en-ciel a escamoté les prédictions. Le Prd a fait un faux bon à ceux qui attendaient des données sur son positionnement par rapport à l’élection Présidentielle de 2021. L’auditoire du Président du Prd, Maître Adrien Houngbédji, a cherché en vain, l’instant d’un discours, un seul mot qui renverrait à l’élection présidentielle. Le discours teinté de critiques voilées et de frustrations ressenties au sein de la mouvance n’a consacré aucune ligne ayant trait à l’élection présidentielle de l’année prochaine. Riche en paraboles et centré autour des notions de démocratie bâillonnée à restaurer, de libertés mises sous éteignoir à reconquérir, de paix et de dialogue, le discours de Maître Adrien Houngbédji a été aussi un signal envoyé aux ” adversaires ” qui ” claironnent à longueur de journée, la disparition prochaine du Prd “.

    LIRE AUSSI : Bénin/Politique : 30è anniversaire du Prd: Me Adrien Houngbédji parle de l’avenir du parti

    L’élection présidentielle s’annonce à grand pas. Le débat sur le parrainage déchaîne les passions. Seuls les partis UP et BR de la mouvance sont en capacité de parrainer des candidats avec les 83 députés et 71 maires. L’opposition radicale et la société civile poussent des cris d’alerte et de détresse pour une suppression du principe du parrainage pour une élection présidentielle libre, transparente et inclusive. Malgré les critiques, le Prd est jusqu’ici membre de la mouvance présidentielle. Patrice Talon, le chef de file de la mouvance a encore la possibilité de faire un second mandat. Mais l’homme qui avait bâtir son projet politique autour du mandat unique reste jusqu’ici silencieux sur sa candidature en 2021. Les deux grands blocs de la mouvance ne se sont toujours pas prononcés officiellement sur le sujet. Nul ne connaît le visage ou les visages qui recevront l’onction des élus de la mouvance pour la compétition électorale. Excepté le parti Moele-Bénin, ( parti de la mouvance) qui a désigné Patrice Talon comme étant leur candidat, c’est la loi de l’omerta qui gouverne le jeu politique à 7 mois du scrutin présidentiel.

    LIRE AUSSI #Bénin/ Politique.Pouvoir Talon. Cette double relation de Houngbédji qui crée des ennuis au Prd. 

    Cette  omerta est aussi suivie à la lettre par le Parti du renouveau démocratique ( Prd). Ce week-end, à l’Université de Vacances, Maître Adrien Houngbédji a soutenu que le Prd ne périra pas. Le parti arc-en-ciel est privé d’élus mais pas d’électeurs, a-t-il fait savoir tout en indiquant que le Prd recevra du “sang neuf ” de ceux qui seront heureux d’entendre l’appel du parti au respect de l’État de droit, des libertés et de la démocratie. Le Prd affiche ainsi une sérénité en dépit des coups politiques reçus. Avec ces déclarations de Maître Adrien Houngbédji et même si le Prd n’est pas en capacité de parrainer un candidat, on peut bien s’imaginer que le parti n’entend pas jouer les rôles de seconde zone dans le cadre de l’élection présidentielle à venir. ” Avec cette Université de Vacances, c’est la Remontada qui commence. Ceux qui nous ont combattus hier, sont les mêmes qui recherchent aujourd’hui notre aval. Ceux qui nous combattent aujourd’hui rechercheront demain notre aval. ” a déclaré Maitre Adrien Houngbédji. Seulement, à l’image de ses alliés de la mouvance, le Prd ne donne, du moins pour le moment, aucune consigne. Le parti ne s’est même pas prononcé sur le parrainage qui fait débat. Entre stratégie et aveu d’impuissance, le Prd sera désormais suivi dans ses options politiques.

    Equipe Les Pharaons


    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment