ALERTE :

    #Bénin/Education Les diligences de l’Etat pour une rentrée scolaire sans perturbations - Les Pharaons

    r

    Le Gouvernement béninois a fixé la rentrée scolaire au Lundi 28 Septembre 2020. Et il prend des dispositions pratiques pour rendre effective cette décision. Pour ce faire, toutes les mesures ont été prises pour satisfaire les revendications des enseignants. En tout cas du côté du Ministère des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle (Mestfp), tout est prêt. C’est du moins ce qu’affirme Mahougnon Kakpo, en charge de ce département ministériel.

    LIRE AUSSI:#Bénin/Artisanat Les acteurs soutiennent les réformes pour le développement du secteur

    Mahougnon Kakpo affirme ne ménager aucun effort pour l’effectivité d’une rentrée scolaire sans perturbations dans quelques jours. Outre les diligences du point de vue de l’aménagement du cadre scolaire, il rappelle la remise de manuels scolaires aux douze directions départementales de son ministère. Un total de 8 500 ouvrages scolaires d’une valeur de cinquante millions de francs Cfa acquis sur le budget national au profit des établissements publics de l’enseignement secondaire général. A l’en croire, cet appui contribuera à l’atténuation des problèmes liés au déficit de manuels didactiques dans les établissements d’enseignement secondaire général.

    LIRE AUSSI:#Bénin/Education Rentrée scolaire 2020-2021 : Anselme Amoussou fait le point de la situation des aspirants

    La tenue des journées pédagogiques, les mutations et les nominations des enseignants, ou encore la décision de reconduire les enseignants aspirants pour un nouveau contrat avec l’État, constituent des diligences pratiques du Gouvernement pour assurer une reprise sans perturbation, estime-t-on au Mestfp. Il cite également la bancarisation des primes des journées pédagogiques qui fait partie des diligences pour une bonne reprise. « Le virement sur le compte des enseignants est un acquis qui est intervenu à propos » pour le Ministre Kakpo.  « Pour permettre aux enseignants d’effectuer le déplacement, il y a des primes qui sont associées à ces journées. D’habitude, ces primes sont payées bien après l’activité. Mais en voulant bien faire, nous avons d’abord bancarisé ces primes et nous avons ensuite procédé à leur virement sur les comptes. Dans tous les cas, nous veillons au grain et tout se passera bien », rassure-t-il.

    admindios


    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment