ALERTE :

    Bénin/Entrepreneuriat : L’Oif salue le processus d’incubation mis en œuvre à l’UAC - Les Pharaons

    Screenshot_20200925-095259_1601023999504

    Dans l’après-midi du jeudi 24 septembre 2020, la Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie (Oif), Louise Mushikiwabo a effectué une visite à la Fondation de l’Université d’Abomey-Calavi/UAC Startup Valley. Accompagnée de la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Eléonore Yayi Ladékan, elle est allée constater les actions de la fondation qui s’inscrivent dans le cadre de la Francophonie des solutions.

    Occasion pour la Sg de l’Oif de saluer le processus d’incubation mis en œuvre par la Fondation de l’Université d’Abomey-Calavi / UAC Startup Valley, qui va jusqu’à la post incubation des startups. « On aurait aimé multiplier cette expérience, on va y réfléchir » a-t-elle exprimé. A cet effet, dit-elle, la Direction chargée de la francophonie économique, dont le responsable était de la délégation sera mise à contribution. « C’est une expérience qui à mon avis répond à beaucoup de besoins de la communauté » a-t-elle reconnu. Louise Mushikiwabo a également félicité les jeunes qui ont bénéficié de cette expérience qui contribue à la création d’emplois.

    Par ailleurs, les bénéficiaires ont remercié l’Oif pour le financement des startups et posé leurs doléances pour la suite du programme. « On n’aimerait pas que vous restiez dans l’incubation, on voudrait que vous alliez à des sociétés qui créent des emplois » a indiqué la Sg Oif, Madame Louise Mushikiwabo. A sa suite, la ministre de l’enseignement Supérieur et de la recherche scientifique, Madame Eléonore Yayi Ladékan, a indiqué que des opportunités vont être lancées pour leur permettre de grandir. A noter que UAC Startup Valley est le programme phare de la Fondation de l’Université d’Abomey-Calavi (FUAC) et vise à être le plus grand pôle d’entreprises innovantes à fort potentiel de création d’emplois décents et durables par les étudiants et diplômés des universités et lycées au Bénin et en Afrique.
    Il faut noter que les activités de ce programme ont démarré en 2015 au Bénin, et ont bénéficié d’un appui technique et financier de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) de 40000 euros en 2017.

    admindios


    9 comments

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment