ALERTE :

    Fin de séjour au Bénin Louise MUSHIKIWABO satisfaite des avancées du Bénin - Les Pharaons

    IMG-20200927-WA0030

    A la fin de sa visite de travail de 72 h au Bénin, Louise MUSHIKIWABO, Secrétaire Générale de la Francophonie, a co-animé un point de presse avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération M. Aurelien AGBENONCI.

    Dans son mot introductif, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération M. Aurelien AGBENONCI a rappelé l’objet de la visite de la Secrétaire Générale. En effet, il s’agit de passer en revue la coopération entre le Bénin et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Aussi, informe M. AGBENONCI, c’est pour que la Secrétaire Générale de la Francophonie puisse rencontrer les parties prenantes à cette coopération, faire le bilan de cette coopération et passer à ” l’essentiel”. La visite de Mme MUSHIKIWABO intervient au moment où l’OIF célèbre ses cinquante ans d’existence avec des réformes pour dynamiser ses instances, moderniser son administration et accroître son influence dans le monde.

    Des échanges et rencontres avec le chef de l’État, les membres du Gouvernement et les différentes structures porteuses des projets et programmes de l’OIF au Bénin, il ressort des points de convergence entre les priorités du Programme d’Action du Gouvernement avec les priorités de l’OIF.

    Le numérique, une thématique transversale

    Au cœur de la coopération avec l’OIF, le numérique occupe une place prépondérante. Le renforcement de la coopération dans le domaine du numérique comme thématique novatrice et transversale couvrant plusieurs secteurs à savoir : l’éducation, l’enseignement supérieur et la recherche, l’enseignement technique et la formation professionnelle, l’entreprenariat des jeunes et des femmes, les échanges commerciaux, le secteur informel.
    La prise en compte des besoins en formation et en renforcement des capacités des jeunes et des femmes du Bénin en innovations numériques dans le cadre du nouveau Programme de formation aux métiers du numérique lancé par l’OIF qui touchera près de 250 000 jeunes et femmes de l’espace francophone.
    L’accompagnement de l’académie numérique au Bénin qui ouvre ses portes à la rentrée 2020 – 2021, et qui mettra un accent particulier sur l’initiation aux usages et aux ressources du numérique, la formation de tirage et de dépannage des fibres optiques, etc.

    ‘’L’évaluation de cette visite est positive’’

    Pour Mme Louise MUSHIKIWABO, l’évaluation de cette visite est positive. ” Je pense revenir dans ce pays au début de l’année prochaine sur des échanges relatif à la question du numérique qui est un thème très cher à ce pays, un outil indispensable pour le développement…” affirme-t-elle
    Dans le domaine du numérique, les expériences faites par le Bénin et son positionnement à la tête du Réseau du numérique de l’espace francophone ont amené les deux parties à convenir d’une rencontre de haut niveau. Le Gouvernement s’est engagé à dynamiser le Réseau des ministres du numérique par la mise à disposition de son secrétariat permanent basé à Cotonou d’un expert pour accompagner les États membres.
    ‘’Je suis très heureuse de cette visite M. le ministre et je vous prie de transmettre ma satisfaction et ma gratitude au chef de l’État…” conclut Mme MUSHIKIWABO.

    admindios


    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment