ALERTE :

    #Bénin/Politique Le parrainage et la clé de répartition du financement public au menu des échanges entre partis politiques et Céna - Les Pharaons

    sen

    Les partis politiques régulièrement constitués et les membres de de la Commission Électorale Nationale Autonome (Céna) se retrouvés depuis ce Mardi 29 Septembre 2020 au siège de l’institution pour des échanges. Le mode de répartition du financement public de 1,5 milliard F Cfa en faveur des partis politiques et la question du parrainage pour la prochaine présidentielle de 2021 sont au menu des discussions. Divers responsables de la Céna et les présidents et/ou représentants des partis légaux au Bénin prennent part à ladite séance de travail.

    LIRE AUSSI: #Bénin/Numérique L’Ecole de la Fibre opérationnelle dès début Novembre prochain

    Cette rencontre selon les organisateurs, s’inscrit d’une part, dans le cadre d’explications du mécanisme de mise en œuvre du parrainage dans le cadre des présidentielles de 2021, et d’autres part, des travaux préliminaires nécessaires avant la répartition du financement de l’État au profit des partis politiques régulièrement constitués en République du Bénin, informe Le boulevard des infos qui a rapporté l’information. En effet, à six mois de l’élection présidentielle, la question du parrainage des candidats à ce scrutin défraie la chronique et divise les Béninois. Mais la seule certitude est que cette disposition du Code électoral sera maintenue afin de limiter la pléthore de prétendants au fauteuil de Patrice Talon. Ce dernier a rassuré l’opinion publique sur le caractère compétitif de l’élection. Les élus parrains, en grande majorité issus de la mouvance présidentielle actuelle, étant libres de choisir à qui apporter leur parrainage.

    Plusieurs communications sont prévues pour édifier les participants sur le dispatching du pactole mis à leur disposition pour le Gouvernement. Au Bénin, les partis politiques qui peuvent bénéficier du financement public sont, selon l’article 6 de la loi 2019-44, les partis qui remplissent les conditions ci-après : avoir un siège national et des bureaux départementaux tous installés dans des locaux exclusivement réservés aux activités du partis et distincts d’un domicile ou d’un bureau privé, justifier la tenue régulière des instances statutaire du parti, justifier les ressources et leur utilisation. Le montant total annuel du financement public alloué aux partis politiques est fixé par la loi de finances (Article 7) et c’est la Céna qui a la charge de sa répartition (Article 8).

    LIRE AUSSI: #Bénin/Artisanat Les acteurs soutiennent les réformes pour le développement du secteur

    En outre, il est précisé dans le texte que ce montant total annuel est réparti entre les partis en fonction du nombre de leurs députés et de leurs élus communaux à raison de 60% au prorata des élus communaux et 40% au prorata des députés (Article 9). La répartition tient compte du nombre de députés et d’élus communaux issus des résultats des dernières élections législatives et communales (Article 10).

    admindios


    168 comments

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment