ALERTE :

    Présidentielle 2021 Le député Abdoulaye Gounou craint un “marché de parrainage et de corruption ” - Les Pharaons

    gounou

    Les acteurs politiques sont divisés sur le mécanisme pratique du parrainage exposé par la Commission Electorale Nationale Autonome ( CENA). Le mardi 29 septembre 2020, à la suite d’une séance avec les commissaires de la Cena, le député Abdoulaye Gounou, membre fondateur du parti Bloc Républicain n’a pas caché ses craintes. Selon les explications du commissaire de la Cena, Abou Adam Soulé, le parrainage des candidats à l’élection présidentielle de 2021 se fera de façon individuelle à travers un formulaire nominatif. La Cena, poursuit Abou Adam Soulé, va transmettre ces formulaires nominatifs aux 83 députés et aux 77 maires habilités par la loi à parrainer les candidats. Dans son explication, le commissaire Abou Adam Soulé précise que la Cena opte pour la protection des élus parrains. Il s’agit pour l’institution en charge de l’organisation du scrutin d’éviter les pressions éventuelles qui seront exercées sur les élus parrains. Pour ce faire, la Cena a décidé de garantir l’anonymat du parrainage. La Cena ne publiera donc pas la liste des députés et maires ayant parrainé les candidats.

    Ce procédé adopté et partagé avec les représentants des partis politiques ce mardi 29 septembre 2020 est loin de séduire le député Abdoulaye Gounou. ” La procédure présentée par la Cena serait unilatérale et individuelle “, a fait savoir le député Abdoulaye Gounou réagissant aux formulaires nominatifs dont disposeraient les députés et maires pour parrainer les candidats. À l’en croire, ce mécanisme est ” contraire à l’esprit de la loi sur la réforme du système partisan, (…)”. Abdoulaye Gounou, membre fondateur du parti Bloc Républicain craint qu’avec ce mécanisme qu’il y ait ” un marché de parrainage” qui va affaiblir le parti politique au profit des individus. Ce ” marché de parrainage ” ouvrait aussi la voie à une ” corruption” dans le milieu politique, a soutenu Abdoulaye Gounou. Pour le député, le dispositif pratique de la Cena permet à un élu d’aller parrainer, sans aucune démarche de concertation, un candidat de son choix qui pourrait ne pas être adoubé par son parti. Dans ces conditions, poursuit-il, le parrain entrera en conflit avec son parti politique. Pour éviter ce conflit interne aux partis politiques, le député ” suggère que la Cena envoie les formulaires individuels établis au nom de chaque parrain au siège national de chaque parti.” Pour l’heure, la Commission électorale nationale autonome laisse la possibilité aux partis politiques de saisir la Cour Constitutionnelle dans le cadre d’un recours en interprétation de la loi sur la parrainage pour lever toute zone d’ombre.

    admindios


    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment