ALERTE :

    #Bénin/ Éducation. 30h de cours/aspirant. Le manque d’enseignants compétents en cause - Les Pharaons

    kakpo-mahougnon

    La rentrée scolaire 2020-2021 s’est ouverte au Bénin avec la polémique née de l’augmentation de la masse horaire des enseignants aspirants. Dans l’enseignement secondaire, le gouvernement propose désormais 30 heures de cours par semaine et par enseignant aspirant. Alors que la décision est désapprouvée par certains acteurs du système éducatif, le gouvernement béninois vient de révéler les réelles motivations et les buts poursuivis par la décision. Dans une note explicative relayée par la presse locale ce mercredi 30 septembre 2020, le gouvernement renseigne que l’augmentation de la masse horaire des enseignants aspirants est une conséquence du manque d’encadreurs qualifiés.

    Pour régler le problème de déficit en personnel enseignant et pour améliorer le sort des vacataires, le gouvernement a recruté des aspirants l’année dernière. Il s’agit de plus de 26.000 enseignants aspirants retenus à partir d’une base de données mise en place suite à une évaluation des compétences. Il s’agit d’un vivier d’enseignants compétents que le gouvernement entend utiliser pour assurer aux apprenants une éducation de qualité. Mais, fait remarquer le gouvernement, après plusieurs rounds d’évaluations et même en descendant à 7 de moyennes, le nombre d’aspirants qualifiés est resté insuffisant. Or, le gouvernement s’est engagé à exploiter exclusivement les aspirants qualifiés de la base de données constituée. Face donc à cette situation de manque d’enseignants compétents à solliciter pour combler le gap existant, le gouvernement a opté pour une augmentation de la masse horaire désormais entre 24h et 30h de cours par semaine.

    Cela, lit-on dans la note explicative du gouvernement, répond au besoin d’offrir à tous les apprenants sur toute l’étendue du territoire national, une éducation de qualité. Ainsi donc, les enseignants aspirants qui enseignent des matières voisines ou ayant des compétences dans d’autres matières autres que celle pour laquelle ils sont recrutés seront sollicités pour combler le déficit pour au plus 6h par semaine. Le gouvernement explique que cette augmentation de la masse horaire des enseignants aspirants n’est pas une invention et n’entre pas en conflit avec les normes de qualité de l’enseignement. Dans les faits, les aspirants faisaient déjà 30h de cours par semaine avec les heures supplémentaires qu’ils vont chercher dans les écoles privées, soutient le gouvernement. Les autorités du ministère de l’enseignement secondaire font savoir que les aspirants ont le choix. Ceux-ci peuvent signer leurs contrats et accepter les 30h de cours ou s’abstenir pour redevenir des enseignants vacataires dont les conditions ne sont pas pour autant enviables.

    Equipe Les Pharaons


    One comment

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment