ALERTE :

    #Bénin/Transport : Compagnie aérienne nationale: Le Bénin se dote de son tout premier avion - Les Pharaons

    FB_IMG_1601571015956

    Le Bénin nourrit le projet de création de sa compagnie aérienne nationale. C’est ce qu’avait révélé Hervé Hêhomey, le ministre des Infrastructures et des Transports, le 7 décembre 2019. Du rêve à la réalité, il n’y a qu’un pas sous le nouveau départ. Moins d’une année après cette déclaration, le Bénin vient d’acquérir son tout premier avion.
    Selon les informations parvenues à notre rédaction, il s’agit d’un avion à hélice destiné au transport régional. D’une capacité de 56 places, flambant neuf ‘’MA 600’’ de fabrication chinoise, cet avion peut effectuer des vols dans tous les pays de la sous-région et peut transporter près de quatre tonnes de fret.

    Les autorités béninoises vont réceptionner ce jour l’avion à l’aéroport international Cardinal Bernadin Gantin de Cadjèhoun. Doter l’aviation civile béninoise d’une compagnie internationale est le principal gage pour connecter davantage le Bénin au reste du monde. C’est dire aussi qu’avec l’acquisition de cet avion, la compagnie nationale béninoise ferait son entrée dans un ciel ouest-africain surchargé où l’on retrouve pratiquement une compagnie aérienne nationale dans tous les pays de la région.

    Les autorités béninoises comptent, par ailleurs, sur la nouvelle politique en matière de visa pour bien positionner cette compagnie. Depuis 2018, le Bénin a, en effet, supprimé les droits de visa des ressortissants africains pour les séjours de moins de 90 jours. Mieux,l’aéroport international Bernardin Cardinal Gantin est en pleine transfiguration pour la satisfaction des opérateurs aériens. Les travaux en cours depuis quelques mois au niveau de cette infrastructure garantiront aux voyageurs la meilleure qualité de services. D’un montant de plus de vingt milliards, ces travaux initiés par la société de gestion de l’aéroport et financés par le gouvernement prennent également en compte un autre projet concernant l’automatisation et l’informatisation de tout le terminal.
    La réfection de la piste d’atterrissage s’inscrit dans le cadre de la poursuite de la mise aux normes de l’aéroport, en attendant l’avènement de celui de Glo-Djigbé. L’attractivité économique et touristique de l’aéroport est visée à travers tous ces aménagements. Aujourd’hui, avec environ 500 000 passagers par an, l’aéroport international Bernardin Cardinal Gantin vise un million de passagers au moins et la réception de gros-porteurs.

    Pour l’instant, le pays compte une compagnie domestique « Air Taxi Bénin » qui propose des vols vers l’aéroport de Tourou à Parakou (sous dérogation spéciale), ainsi que des vols à la demande. Elle exploite un PA-34 Seneca de 5 places et un Cessna C208 de 12 places.

    admindios


    39 comments

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment