ALERTE :

    #Bénin/Société Prolifération des tricycles ou l’agonie du business des ‘’véhicules bâchés’’ - Les Pharaons

    404

    Fabriqués en Asie et souvent montés au Nigéria, ils sont présents dans toutes les rues des grandes villes du Bénin. Lentement, ils ont fini par envahi le quotidien des populations du pays. En effet, les motos à trois roues, communément appelées tricycles, occupent une place centrale dans la vie des Béninois. Un développement de ces moyens de transport qui s’apparente visiblement à une mort programmée de business des ‘’véhicules bâchés’’.

    LIRE AUSSI: #Bénin/Société Crise économique, Le sexe en solde permanent à Cotonou

    Pas un déménagement, pas un transport de marchandises ne fait sans ces motos qui facilitent le transport de marchandises. Apparues pour la première fois au milieu des années 2000 au Nigéria, les tricycles se sont progressivement introduits au Bénin et ont fini par prendre la place des “bâchés“. Réputés pour avoir fait autrefois la fortune de leurs propriétaires, ces véhicules, souvent des 404 ou 504 Peugeot disparaissent progressivement de la circulation au profit des tricycles.

    La raison du succès de ces motos made in China tient simplement à la faiblesse de leur de coût de location. Il suffit de débourser à partir de 1000f CFA pour les louer, contre en moyenne 5000 à 10000f pour les véhicules bâchés. De plus, avec la quasi disparition des taxis traditionnels dans la ville de Cotonou ou encore dans la commune d’Abomey-Calavi, des tricycles-taxi ont fait leur apparition et ont pris le relais. Il existe même qui sont climatisés. Et de plus, ils reviennent moins chers pour les populations que les taxis traditionnels. Avec leur petit format, ils permettent aux clients de gagner également du temps car ils arrivent à se faufiler entre les véhicules à quatre roues pendant les embouteillages.

    LIRE AUSSI: #Bénin/Politique Les réserves d’Adam Bagoudou sur le timing de la publication de la décision de l’OFPRA

    L’affaire se révèle aussi très profitable aux propriétaires de tricycles. Selon les types de contrat, ceux-ci empochent quotidiennement entre 5000 et 8000f CFA.   A ce prix, le choix est vite fait en plus du fait que ces motos sont plus mobiles que ces “bâchés“ dont les propriétaires se reconvertissent déjà dans d’autres activités.

     

    admindios


    8 comments

    • berkey

      28 novembre 2020 at 7 h 07 min

      I’ve been browsing on-line greater than three hours these days, but I never found any attention-grabbing article like yours. It is pretty worth enough for me. In my opinion, if all website owners and bloggers made good content material as you probably did, the net shall be a lot more useful than ever before.|

      Reply

    • thefeed

      23 décembre 2020 at 17 h 08 min

      Thank you for the auspicious writeup. It actually was once a entertainment account it. Glance complicated to more brought agreeable from you! However, how could we keep in touch?|

      Reply

    • thefeed

      24 décembre 2020 at 16 h 42 min

      Just wish to say your article is as astonishing. The clearness in your post is just excellent and i can assume you are an expert on this subject. Fine with your permission let me to grab your feed to keep up to date with forthcoming post. Thanks a million and please continue the rewarding work.|

      Reply

    • the feed

      25 décembre 2020 at 9 h 00 min

      Hi there mates, how is all, and what you wish for to say on the topic of this paragraph, in my view its truly remarkable for me.|

      Reply

    • feed

      25 décembre 2020 at 23 h 17 min

      Right away I am going to do my breakfast, later than having my breakfast coming yet again to read more news.|

      Reply

    • feed

      26 décembre 2020 at 12 h 57 min

      Great beat ! I would like to apprentice whilst you amend your web site, how can i subscribe for a blog site? The account aided me a applicable deal. I have been a little bit familiar of this your broadcast offered vivid transparent concept|

      Reply

    • superbeets review

      15 janvier 2021 at 15 h 29 min

      Woah! I’m really digging the template/theme of this website. It’s simple, yet effective. A lot of times it’s very hard to get that “perfect balance” between usability and appearance. I must say you have done a amazing job with this. In addition, the blog loads very quick for me on Internet explorer. Excellent Blog!|

      Reply

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment