ALERTE :

    #Bénin/ Cantines scolaires.Le PAM veille à la certification des aliments - Les Pharaons

    cantines

    Jérémie Dannon


    Partenaire stratégique et bras opérationnel du gouvernement béninois dans le cadre de l’exécution du projet relatif aux cantines scolaires, le Programme Alimentaire Mondial ( PAM) travaille à garantir des repas nutritifs sains aux écolières et écoliers. Au cours d’un échange avec la presse nationale cette semaine, Guy Mesmin Adoua, le Représentant Résident du Programme Alimentaire Mondial au Bénin, est revenu sur le mécanisme de validation des vivres à envoyer dans les écoles.

    L’institution qui est engagée pour faire reculer les frontières de la faim s’est dotée d’un outil de formation continue en matière de qualité. ” Ici, il y a des rubriques, des formations qui sont prévues pour suivre la qualité, à veiller à la qualité. Si moi, directeur du PAM, je n’ai pas un certificat sur la qualité des vivres et que je laisse les vivres allés dans les écoles, le même jour, je quitte le PAM “, a fait savoir Guy Mesmin Adoua, le Représentant Résident du PAM au Bénin. À l’en croire, le Programme Alimentaire Mondial regarde scrupuleusement et de façon détaillée la qualité à tous les niveaux. ” (…) au moment de l’achat [ des vivres], nous avons un [ agent] qui va faire des prélèvements. Il y a ici un laboratoire du MAEP ( Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Ndlr) qui regarde et qui nous envoie les résultats. Tant que nous n’avons pas les résultats de ces prélèvements sur la qualité, nous ne pouvons pas procéder aux achats.”, a laissé entendre Guy Mesmin Adoua, Représentant Résident du PAM au Bénin.

    LIRE AUSSI : Bénin/ Politique. Patrice Talon. Trois éléments de langage pour le séduire.

    Ce processus rigoureux qui intègre la certification des vivres, permet au bout de la chaîne, de donner des repas nutritifs sains aux milliers d’apprenants bénéficiaires du projet des cantines scolaires. Le programme des cantines scolaires fait partie des priorités nationales. Le gouvernement béninois apporte une grande contribution aux cantines scolaires. Au vue du sérieux qui entoure la mise en œuvre du programme des cantines scolaires, des partenaires du Bénin apportent aussi leurs aides. Dans le plan stratégique des 5 ans, le programme des cantines scolaires coûtera un peu plus de 100 millions de dollars. Le gouvernement béninois apportera un appui financier à hauteur de 80%.

    LIRE AUSSI : Réforme des 30 heures par aspirant au Bénin. Anselme Amoussou parle des nouveaux quotas horaires.

    Le programme des cantines scolaires permettra de distribuer chaque jour de classe de juillet 2019 au 31 décembre 2023, un repas nutritif à 67 945 écoliers dans 294 écoles primaires publiques ciblées regroupées dans 07 communes de 05 départements (Atacora, Borgou, Couffo, Plateau et Zou). Mais le programme a une large couverture du territoire. Il impactait 3179 écoles sur l’ensemble du territoire national. L’extension du programme des cantines scolaires se fait à chaque fois que des ressources supplémentaires sont injectées par l’État et ou les partenaires.

    Equipe Les Pharaons


    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment