ALERTE :

    Bénin/ Politique. Patrice Talon. Trois éléments de langage pour le séduire. - Les Pharaons

    50437779316_8b94a251bb_h

    Les opposants au régime de la Rupture et les autres acteurs d’autres composantes de la société n’ayant pas, souvent ou parfois, les mêmes visions que le Président de la République, Patrice Talon, ont désormais une possibilité de le séduire. Dans la résolution de la crise née de la réforme des “30h de cours”, les centrales et confédérations syndicales ont relevé une qualité chez le Patron de l’Exécutif béninois qui va peut-être aider les opposants à changer de fusil d’épaule dans leurs rapports avec le pouvoir s’ils veulent, dans l’absolu, obtenir des résultats.

    Sur les options de gouvernance, le Chef de l’État est un homme assez ouvert d’esprit et très porté vers l’écoute et l’action. Il en a donné la preuve ce jeudi 08 octobre 2020 face aux secrétaires généraux des Centrales et Confédérations syndicales. Deux heures d’échanges ont permis aux responsables syndicaux d’éprouver le degré de réceptivité du Président de la République surtout sur des aspects pertinents de leurs plaidoyers. Très coopératif avec une clé de résolution de la crise des ” 30h de cours “, Patrice Talon a séduit ses hôtes qui n’ont pas hésité un seul instant à révéler le secret de l’ombre. ” Il y a un avantage aujourd’hui à rencontrer parfois le Chef de l’État.”, a dit ce dimanche sur Bi—News, Anselme Amoussou, le secrétaire général de la Csa-Bénin.

    ” J’ai remarqué que lorsque vous avez un argumentaire solide, logique et rationnel, vous êtes écoutés parce que, disons qu’il ( Patrice Talon) aime le débat et lorsque le débat, vous pouvez le faire avec la qualité d’argumentaire qu’il faut ( vous aurez satisfaction, Ndlr)”, a déclaré Anselme Amoussou tout en indiquant que les secrétaires généraux ont préparé leurs arguments. Ainsi, les bons points obtenus à la séance du jeudi 8 octobre auraient pu rester dans l’imaginaire des travailleurs si les secrétaires généraux n’avaient pas su poser les bases de leurs arguments. Accusé parfois d’être enfermé dans sa bulle sur des questions de gouvernance, Patrice Talon donne la preuve qu’il s’agit d’un faux procès contre sa personne. ” Nous n’avons pas la prétention d’avoir toujours raison “, a-t-il dit.

    Le problème serait donc dans le camp des acteurs de l’opposition ou autres qui souhaitent façonner d’une façon ou d’une autre, certaines options de gouvernance prises par le gouvernement Talon. Pour donc espérer avoir l’attention du Chef du l’État, les acteurs qui s’engageraient dans un dialogue avec lui doivent donc avoir la capacité de développer un argumentaire solide, un argumentaire logique et un argumentaire rationnel. Les acteurs, tous bords confondus, qui s’engageraient dans une entreprise de discussion avec le Président de la République, Patrice Talon savent désormais à quoi s’en tenir. Très coopératif, Patrice Talon serait prêt à reculer face à un argumentaire solide, logique et rationnel. Mais tout autre discours creux sans teneur ne réussira pas à convaincre le Président de la République et d’accouchera que d’un échec.

    Equipe Les Pharaons


    2 comments

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment