ALERTE :

    Bénin/ Économie: La consommation du coton fibre en chiffres - Les Pharaons

    Screenshot_20201013-144707_1602596858851

    Le Président de la République, Patrice Talon, a révolutionné la production cotonnière depuis sa prise de pouvoir le 6 avril 2016. À l’aune des résultats, on peut dire qu’il a su imprimer une marque du ” magnat du coton ” qu’on lui connaissait dans le monde des affaires. Grâce aux réformes du gouvernement, le Bénin est devenu le premier pays producteur de coton sur le continent africain. Dans une dynamique d’accroissement continu de sa production, le Bénin est passé de 269 tonnes en 2015 à 714.713 tonnes de coton au terme de la campagne cotonnière 2019-2020. Au Bénin, le coton représente 40% de nos devises et 12% du PIB. Il occupe environ 50% du tissu industriel national et assure un revenu à environ deux millions de la population active. La production cotonnière participe ainsi à la lutte contre la pauvreté au Bénin. Seulement, la consommation locale du coton reste problématique et sa transformation reste aussi un défi. Le 07 octobre 2020, à l’occasion d’un panel animé au CCIB et consacré à la valorisation du coton béninois, le Secrétaire permanent de l’Association Interprofessionnel du Coton (AIC), Luc Abadassi, a relevé le faible taux de consommation du coton fibre. Selon lui, avec les 714. 713 tonnes de coton produit au terme de la campagne cotonnière 2019-2020, il est produit 315. 000 tonnes de coton fibre. La consommation locale du coton, précise-t-il, est de 3.000 tonnes par an. ” (…) nous ne consommons pas 1% de la production de fibre produit au Bénin.”, a dit Luc Abadassi qui explique que le surplus important de fibre est exporté ainsi qu’une quantité importante de graine de coton. A en croire le Secrétaire permanent de l’Association Interprofessionnel du Coton, la filière offre assez d’opportunités en matière de transformation locale. Mais, reconnaît-il, les entreprises locales tardent à saisir ces opportunités. Luc Abadassi fait savoir que le Bénin gagnerait beaucoup plus en relevant le taux de consommation locale du coton. Le mois d’octobre est décrété au Bénin “Mois du consommons local “. Les acteurs de chaîne cotonnière réfléchissent sur les mécanismes pratiques d’incitations à la consommation locale du coton. Le gouvernement du Président Patrice Talon travaille d’ailleurs à créer un environnement favorable à la mise en œuvre d’idées innovantes pour la valorisation du coton et de ses dérivés.

    admindios


    5 comments

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment