ALERTE :

    Bénin/ Politique Moele-Bénin. Démission collective de 7 membres fondateurs du parti - Les Pharaons

    moel

    Le Parti Mouvement des Élites Engagées pour l’Emancipation ( MOELE-BÉNIN) a enregistré des des démissions de ses membres fondateurs dans le département de l’Atlantique. Ils sont au total sept (07) membres fondateurs du parti à co-signer une correspondance faisant office de démission collective du parti MOELE-BÉNIN. Il s’agit de Philippe Hossou ( commune de Tori), de Boris Adikpeto ( commune d’Allada), de Ayayi Eklu ( commune de Ouidah), de Gildas Megniha ( commune de Kpomassè), de Odilon Salanon ( commune d’Allada), de Jean Kotto ( commune de Tori) et de Antoine Houinsavi ( commune de Ouidah). Les démissionnaires qui ont saisi le Président du parti MOELE-BÉNIN, Jacques Ayadji, par exploit d’huissier le lundi 12 octobre 2020 évoquent deux raisons. Dans un premier temps, ces membres fondateurs de MOELE-BÉNIN dans la 5ème circonscription électorale font savoir que leur décision de démission de ce parti politique est motivée par des raisons de ” convenances personnelles”. Dans un second temps, les désormais ex-membres du parti MOELE-BÉNIN précisent le fond de leur démarche. ” En effet, prenant acte de l’incapacité du parti à prendre part à la moindre consultation électorale dans notre pays depuis sa création, notamment les élections législatives de 2019 et les communales de 2020, nous avons décidé en toute responsabilité de nous retirer du parti à compter de ce jour lundi 12 octobre 2020.”, lit-on dans la correspondance portant démission collective et co-signée par tous les 07 membres fondateurs. Le parti MOELE-BÉNIN perd ainsi des militants dans la 5ème circonscription électorale à 7 mois de l’élection présidentielle. Pour l’heure, les démissionnaires n’ont donné aucune indication sur la suite de leur engagement politique. On se rappelle, en 2019, le Parti MOELE-BÉNIN n’avait pu participer aux élections législatives du 28 avril. Le parti dirigé par Jacques Ayadji avait été recalé par la Commission Électorale Nationale Autonome ( CENA) pour des irrégularités dans les dossiers de candidatures. Le 17 mai 2020, le parti n’avait pu aussi prendre part aux élections communales. MOELE-BÉNIN avait alors signé un partenariat politique avec le parti Union Progressiste, un parti ami de la mouvance pour lui apporter son soutien dans cette compétition électorale. Il y a quelques semaines, au terme de son Conseil National, le parti MOELE-BÉNIN a porté son choix sur le Président de la République, Patrice Talon, comme devant être le candidat du parti à l’élection présidentielle de 2021. Incompris dans ce choix, le parti avait expliqué qu’il était question d’une option de ” cohérence politique ” en raison de son appartenance à la mouvance présidentielle.

    admindios


    One comment

    • farmacia san pablo

      25 octobre 2020 at 22 h 59 min

      La educación es un derecho humano básico. Al igual que todos los derechos humanos, es universal e inalienable: todas las personas, con independencia de su género, origen étnico o situación económica, tienen derecho a ella.

      Reply

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment