ALERTE :

    #Bénin/Présidentielle 2021 Flou autour des projets de sociétés des potentiels candidats à 06 mois du scrutin - Les Pharaons

    ppppp

    La date du premier tour de la prochaine élection présidentielle est fixée au 1er Avril 2021. A six mois de ce scrutin capital pour le maintien de la paix au Bénin, la fièvre électorale s’est depuis un moment emparé des Béninois. Tous ont sur les lèvres la présidentielle de 2021. Si aucune annonce officielle de candidature n’a encore été faite pour l’heure, des noms circulent et certains s’y préparent activement. Mais le constat le plus effarant, aucun programme ne Gouvernement n’est encore rendu public pour l’instant. De quoi se poser la question de savoir si les candidats sont réellement prêts pour cette élection.

    LIRE AUSSI: #Bénin/Politique Naissance du ‘’Mouvement S’engager pour le Bénin’’ : Déjà en miettes, l’opposition s’effrite encore un peu plus

    Un média de la place a annoncé en ce début de semaine que le Chef de l’Etat actuel a informé de proches soutiens de son intention d’être candidat à sa propre succession en Avril prochain. Une nouvelle qui ne suspend réellement pas au regard des dernières postures de Patrice Talon. En attendant son entrée officielle dans la compétition, on ne sait grand ’chose, pour l’instant, sur son projet de société pour le prochain quinquennat. Mais à en juger par la fierté affichée par ses partisans qui avancent un bilan plus que satisfaisant, même si le taux d’exécution du Programme d’actions du Gouvernement est inconnu, on pourrait donc miser sur la poursuite des chantiers ouverts sous la mandature finissante. Hormis donc les grands changements, Talon devrait, selon toute vraisemblance, continuer sur la même lancée que celle entamée depuis le 06 Avril 2016.

    En revanche, l’absence, pour le moment, de projets de société de ses potentiels challengers est la vraie inconnue de cette période pré-électorale. Le professeur, Joel Aivo, a l’air très déterminé à solliciter les suffrages de ces concitoyens à la présidentielle à venir. Depuis quelques semaines, il a entamé une tournée nationale aux fins de recueillir, a fait savoir son état-major, les doléances profondes des populations du pays. En attendant la compilation des préoccupations de ses compatriotes pour concocter ou étoffer son projet de société, le programme qu’offre Aivo aux béninois se limite à quelques flèches décrochées en direction du régime de la Rupture.

    Quant à Alexandre Houssou, économiste bénino-russe et grand inconnu au bataillon, il a disparu de la scène politique nationale depuis l’annonce sur les médias sociaux de sa candidature à la magistrature suprême du Bénin. C’est également la même réalité chez l’opérateur économique Laurent Gnancadja. A sa décharge, l’ancien édile de Glazoué a toujours affirmé qu’il ne sera candidat qu’à la seule condition que Patrice Talon ne soit pas dans les starting-blocks en 2021. Quant à l’opposition, minée par des dissensions internes, ce serait véritablement un miracle si elle arrivait à s’entendre sur un projet de société commun.

    LIRE AUSSI: #Bénin/Présidentielle 2021 Affichage de la Lépi et indifférence des populations, la communication du Cos/Lépi indexée

    En clair, les débats autour de la prochaine présidentielle sont purement formels. Pour le moment, en l’absence de projets de société des potentiels candidats, bilan du président actuel occupe largement les discussions sur le sujet. Une fois connus, les contenus de ces programmes devraient enrichir les débats et permettre de cerner les ambitions réelles des uns et des autres pour le Bénin. Le peuple attend donc pour se faire sa religion sur chacun des candidats.

    admindios


    2 comments

    • COOVY

      14 octobre 2020 at 10 h 57 min

      Le projet commun de société de l’opposition est bien connu: le peuple a faim….. Il n’y a pas de démocratie au Bénin…… Talon doit respecter sa promesse de quitter le pouvoir en 2021….
      Il doit partir de gré ou de force….. Il faut que les exilés rentrent au pays, et autres déclarations du même genre.
      Le peuple décidera en son temps, et dans les urnes, si de telles sornettes peuvent le conduire à un développement harmonieux et durable.

      Reply

    • farmacia walgreens

      25 octobre 2020 at 23 h 57 min

      -La belleza es cómo te sientes dentro, y cómo se refleja en tus ojos.-Sophia Loren.

      Reply

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment