ALERTE :

    Bénin/Présidentielle 2021: Actualisation du Fichier électoral national: Le Cos-lepi rassure du bon déroulement du processus - Les Pharaons

    cos

    Le Vice-président et porte-parole du Cos-Lépi , Florentin Tchaou et le Régisseur général adjoint de l’Agence nationale de traitement (Ant), Jean-Claude Ahouanvoèbla étaient ce dimanche 18 octobre 2020, les invités d’une émission diffusée sur la radio nationale. Au cours de ce grand oral, les deux invités se sont prononcés sur le processus d’actualisation du Fichier électoral national en cours. Sans langue de bois, ont-ils rassuré du déroulement du processus et balayé du revers de la main les accusations formulées à l’endroit du Cos-lepi.
    Lancée le 1er octobre dernier pour 21 jours, l’opération d’affichage de la liste électorale se poursuit pour conduire à l’actualisation du Fichier électoral national. Cette opération consiste à vérifier : la présence des noms, prénoms et des informations concernant chaque citoyen remplissant les conditions; tous ceux qui auraient été précédemment omis ; tous ceux qui ont nouvellement acquis les qualités requises par la loi pour figurer sur le Fichier électoral national ; tous les électeurs qui figurent sur le fichier électoral et ayant changé de domicile ou de résidence et qui sont demandeurs de transfert de leur centre de vote. Aussi, tout citoyen Béninois figurant sur le Fichier Electoral National et réclamant des modifications sur ses données personnelles ; toute personne naturalisée au cours de l’année ; tous les immigrants en République du Bénin et remplissant les conditions pour être électeur ; et enfin, radier tout citoyen décédé ou ayant perdu leur droit civique et politique seront pris en compte lors de cette phase.
    A 72h de la fin de ce processus, un représentant du Cos-Lépi et de l’Ant, opinant sur le déroulement du processus, ont dissipé les inquiétudes relatives au taux de consultation de la liste. « Cette phase d’actualisation, on n’a pas besoin d’affluence », a fait savoir Jean-Claude Ahouanvoebla, régisseur général adjoint à l’Ant avant d’expliquer que les citoyens qui figurent dans le fichier ont leurs noms inscrits depuis l’âge de 12 ans au moins. Mieux, dit-il, la même liste a servi aux législatives et communales. <<Et donc, si un citoyen a vérifié ses informations à ces occasions, et qu’il n’a aucune modification à signaler, pas besoin de se déplacer>>, va-t-il trancher. Abondant dans le même sens, Florentin Tchaou, vice-président et porte-parole du Cos-Lépi estime que la phase d’affichage, « c’est pour permettre à ceux qui n’ont jamais consulté la liste de le faire ». De leur explication, on retient qu’ il n’y a pas matière à s’inquiéter.
    Mettant à profit cette tribune, les deux invités se sont prononcés sur le cas de ceux qui leurs noms figurent sur des listes déchirées ou détruites par les intempéries, rendant ainsi leur consultation impossible. Sur cette question, Florentin Tchaou et Jean-Claude Ahouanvoèbla ont laissé entendre dans leurs différentes interventions que deux listes ont été envoyées sur le terrain. <<Les citoyens dans de tel cas peuvent toujours se rapprocher des chefs quartiers, des conseillers communaux d’actualisation ou directement de l’Ant. Depuis leurs Android, ils peuvent également consulter leurs informations à travers le lien coslepi-antbenin.org>>, ont-ils déclaré.
    Au cours de cette émission, les deux invités se sont gardés de promettre une prorogation de cette phase d’actualisation. Mais, ont-ils annoncé, une plénière se tient ce lundi 19 octobre et en décidera. Pareil pour la validité des cartes Lépi actuellement en circulation sur lesquelles il est bien mentionné : « Expire en 2021 ». Florentin Tchaou a affirmé que le Cos et les institutions habiletés vont statuer sur ces différentes questions. Le cas échéant, « nous encore le temps d’imprimer de nouvelles cartes », a-t-il fait observer.

    admindios


    39 comments

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment