ALERTE :

    #Bénin/Communales 2020 263 recours vidés par la Cour suprême - Les Pharaons

    batok

    Juges, avocats généraux, greffiers près la Cour Suprême, ainsi que l’Assemblée nationale, la Commission électorale nationale autonome (Cena), l’Agence nationale de traitement (Ant), les ministères de l’Intérieur et de la Décentralisation sont réunis depuis hier Lundi 19 Octobre 2020 au siège de la juridiction à Porto-Novo. Il s’agit d’une rencontre atelier-bilan pour faire l’évaluation critique de la gestion du contentieux des communales et municipales de mai 2020. 263 recours au total ont été déposés devant la Cour qui les a tous vidés.

    LIRE AUSSI: Afrique/Covid-19 et croissance économique Le #Bénin enregistre la 3ème plus forte croissance du continent

    Le président de la Cour suprême, Ousmane Batoko, ouvrant les assises, a félicité ses collaborateurs pour avoir relevé ce défi avec maturité et responsabilité. Il trouve réconfortants les résultats obtenus. Il est attendu à la fin des travaux, des propositions pertinentes en vue d’améliorer le mécanisme global d’organisation des élections et singulièrement la gestion du contentieux afférent, a indiqué Ousmane Batoko. Il a invité les participants à faire preuve d’objectivité et d’esprit d’ouverture. Car, c’est à ce seul prix que les difficultés rencontrées dans le cadre de la gestion des élections communales de mai dernier trouveront les solutions les plus adaptées aux exigences de la science et des pratiques électorales, indique Ousmane Batoko. Le président de la Cour suprême déclare compter sur les représentants de l’Assemblée nationale relativement aux questions qui pourraient conduire à une éventuelle réforme du code électoral.
    LIRE AUSSI: GOSSIP. Affaire de Zizi dans un cabinet ministériel : Quelques indices sur le ministre dont le zizi fait tourner la tête

    Plusieurs communications sont prévues portant sur des thèmes tels que : « Gestion du contentieux électoral de 2020 : grands enseignements aux plans organisationnel, matériel et technique»; « Démocratie de proximité et répartition des sièges : cas des élections communales et municipales de 2020 » ; « Le choix des maires, de leurs adjoints et des chefs d’arrondissement : évolution législative et jurisprudentielle de la cour » ; « Contribution du greffe à la gestion du contentieux des élections communales et municipales de 2020 » ; « L’inéligibilité à l’aune du contentieux des élections communales et municipales de 2020 » et « Pouvoirs du juge électoral et gestion du contentieux des élections communales et municipales de 2020 ».

    admindios


    11 comments

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment