ALERTE :

    Critique du PAG : L’Eglise invite les fidèles à un bilan objectif et constructif - Les Pharaons

    Screenshot_20201022-083652_1603352231623

    A six mois de la fin du mandat de Patrice Talon, l’Eglise Catholique s’invite dans le débat. A travers le compte rendu de sa première session ordinaire plénière de l’année pastorale 2020-2021 à Natitingou, la Conférence épiscopale du Bénin appelle à la réflexion. Les évêques du Bénin demandent aux fidèles du Christ, aux acteurs politiques de tous bords et aux citoyens d’une manière générale de procéder à un bilan objectif, critique et constructif du quinquennat qui s’achève.
    Patrice Talon est à la tête du Bénin depuis 2016. Après bientôt 5 ans, beaucoup s’accordent à dire que son mandat a été difficile sur divers plans. Pour certains, il s’agit par contre d’un mandat de transition, au cours duquel le pays a fait des avancées formidables. Au cours d’un entretien accordé récemment à un média international, Patrice Talon a indiqué qu’il se savait impopulaire, du fait des nombreuses réformes entreprises, parfois en bousculant les habitudes des populations.
    En effet, ces réformes ont permis au Bénin aujourd’hui d’engranger certains résultats. En Août dernier, la Banque Mondiale, au titre du premier semestre 2020, et dans le cadre du suivi de la transparence en matière de dette, a consacré le Bénin, comme premier parmi les 76 pays éligibles aux financements de l’Agence Internationale de Développement (IDA). Mais ceci n’est que l’aboutissement d’un long processus.
    Le Bénin est désormais, le deuxième pays après le Sénégal dans l’UEMOA dans la lutte contre la pauvreté, et huitième du Continent Africain dans le Classement de Global Cyber Security Index sur la sécurité et premier pays en Afrique francophone pour la transparence budgétaire sur 117 pays (pour la 7ième édition de l’enquête).
    De même, le pays est le deuxième de l’UEMOA pour les produits vivriers, après la Côte d’Ivoire, pour la Campagne 2018-2019 et premier pays africain pour le coton avec 700.000 tonnes pour la campagne 2018-2019, et 732.000 tonnes pour 2019-2020. Ces résultats selon les experts, est le fruit des investissements réalisés par le régime de la Rupture à travers la mise en œuvre du PAG.
    Dans le secteur du transport, le gouvernement a initié 8 projets-phares et 13 projets prioritaires dans son programme d’action. Au total, en 4 ans, près de 2.600km de routes déjà réalisées. Il y a notamment, la Route des Pêches de Cotonou (carrefour Erevan) à Grand-Popo (La Bouche du Roi, c’est-à-dire l’embouchure du Mono). Porto-Novo/ Akpo-Missérété qui sera prolongée à Pobè, puis à Adja-Ouèré et Natitingou- Boukombé Korontière (Frontière Burkina Faso)

    Au niveau de la Santé, la lutte contre les faux médicaments et le démantèlement d’ADJEGOUNLE ont été la plus grande réussite. Dans la même veine, des équipements de dernière génération ont été acquis et des plans de maintenance des Hôpitaux (CHD de Porto-Novo, Parakou, Goho-Abomey) ont été entrepris. Le CNHU, a été doté d’un IRM et Parakou, Natitingou, Lokossa et Porto-Novo ont eu un scanner. Le gouvernement a aussi procédé à la fermeture des cliniques frauduleuses
    Dans le domaine agricole, des avancées majeures ont été réalisées en 4 ans. Sur le plan institutionnel, les Directions Départementales de l’Agriculture ont été complétées par les Agences Territoriales de Développement Agricole (ATDA). Un Fonds National de Développement Agricole (FNDA) a été créé avec une dotation initiale de 10 milliards. Cette structure joue un rôle de facilitateur d’accès au crédit. Le Bénin est le Premier en Afrique avec 732 t de production du Coton en 2019-2020. Concernant les produits vivriers, les Bénin est le 2ième UEMOA après la Côte d’Ivoire.
    Il est à noter la relance des filières à valeur ajoutée comme, l’ananas, le cajou et la mécanisation qui est devenue effective avec la création de l’Agence Nationale de Mécanisation. L’énergie compte, quatre projets phare du PAG. On a noté un Changement radical grâce à la réalisation de la Centrale de Maria Gléta II. Le Bénin passe à 0 à 60% d’autonomie et ce fut la fin des délestages sauvages.
    A ces projets d’envergure, s’ajoutent, la révolution silencieuse dans le numérique, la Création de Salles Numériques dans les Etablissements et de Point Numériques Communautaires dans les Communes. Pour généraliser le numérique dans la formation et l’éducation, l’opérationnalisation du Portail Unique pour les résultats des examens, la création des cours en ligne dans les Universités, et bien d’autres performances dans le secteur du sport et de la culture.
    Ces actions ne sont pas exhaustives, mais elles permettront aux fidèles chrétiens de faire le bilan de Patrice Talon, de façon objective et constructive comme le souhaitent les évêques du Bénin.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment