ALERTE :

    Présidentielle 2021 au Bénin. Les députés et la CENA lèvent les inquiétudes sur le parrainage, Le jeu sera ouvert, et le processus sera transparent. - Les Pharaons

    tiando 2

    Waidi O.

    À quelques mois de l’élection présidentielle de 2021, les spéculations sur le parrainage continuent et font de grand bruit. Moyen d’exclusion  pour certains et réforme salutaire qui mettra fin à la liste pléthorique de candidature pour d’autres. Les principaux acteurs interpellés sur la question viennent de mettre fin au débat et tout est à présent clair.

    En effet, ce mercredi 21 octobre 2020, la commission électorale nationale autonome s’est entretenue avec les députés sur les modalités de parrainage des candidats à la présidentielle d’Avril 2021. Une rencontre qui a permis de mettre la lumière sur certaines inquiétudes liées au système de parrainage. Il s’agit entre autres de  la confidentialité du parrainage, la liberté d’un parrain  de parrainer un candidat de son choix… De ce qui ressort des échanges entre les deux parties, il faut dire qu’il n’y avait vraiment pas de raison de s’inquiéter, le jeu sera ouvert, le processus sera transparent.

    Contrairement à ce qui se dit par les partisans du faux, aucun candidat ne sera imposé à un parrain. Ce dernier étant un élu du peuple et non un employé subordonné à son employeur, il aura une totale liberté et la responsabilité d’accorder sa confiance au candidat de son choix. C’est ce que confirme les propos de l’honorable Robert Gbian pour qui: << Le député est un élu de la nation et il est là pour tout le peuple. Les partis politiques n’ont pas à faire d’injonction sur un député pour orienter son choix>>. Une déclaration qui s’inscrit dans la même direction que celle du président de l’Assemblée nationale Louis Vlavonou qui estime que: << le député étant l’élu de la nation, il est libre d’agir es qualité pour exprimer sa volonté de parrainer qui il veut>>.

    En ce qui concerne la question sur la confidentialité du parrainage, la vice-présidente de la CENA Geneviève Boko-Nadjo rassure, <<le député est l’élu de la nation toute entière, il n’a pas un mandat  impératif. À partir de cet instant, on ne peut obliger le parrain qu’il est à vulgariser son choix…>>>. Voilà qui est à présent clair, cette idée des parrains pré-connus n’est qu’une façon de déstabiliser les potentiels candidats. Le système de parrainage n’est aucunement un moyen d’exclusion, mais plutôt une solution pour limiter les candidatures de plaisanterie.

    La balle est désormais dans le camp des probables candidats, qui vont devoir se lancer dans une politique de séduction envers les futurs parrains, afin d’avoir le nombre de parrainage requis.

    Equipe Les Pharaons


    26 comments

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment