ALERTE :

    Présidentielle 2021 au #Bénin. Parrainage et Certificat médical des candidats. La CENA établit un lien - Les Pharaons

    adi

    Josiane Bonou


    Alors que la confidentialité du parrainage continue de polariser le débat politique à six mois de la présidentielle au Bénin, la Commission Électorale Nationale Autonome ( CENA) joue son va-tout pour exposer ses raisons. Ce vendredi 23 octobre 2020, la vice-présidente de la CENA, Geneviève Boko Nadjo, a fait un exposé comparatif sur les pièces constitutives des dossiers de déclaration de candidatures à l’élection présidentielle pour justifier le caractère confidentiel du parrainage.

    LIRE AUSSI : #Bénin/Présidentielle 2021 Le message de Louis Vlavonou aux acteurs politiques

    ” La constitution déclare que le député est élu de la Nation. Il n’a pas de mandat impératif. Donc à partir de cet instant, il est libre de parrainer qui il veut. Le parti ne peut pas lui imposer un choix”, a déclaré ce vendredi 23 octobre, Geneviève Boko Nadjo sur Café Média Plus. À l’en croire, dès lors que l’élu parrain a dans ses mains le formulaire nominatif individuel de parrainage, il a le monopole d’en faire usage à sa guise. ” (…) le dossier de candidature comporte des pièces à caractère personnel comme l’acte de naissance, le casier judiciaire et le certificat médical”, a déclaré Geneviève Boko Nadjo.

    Au Bénin, les documents à caractère personnel sont protégés par la loi. La CENA ne publie pas aussi les pièces constitutives des dossiers de déclaration de candidatures. Le certificat médical des candidats aux élections, par exemple, n’est pas habituellement rendu public. Ces derniers jours, des critiques sont formulées contre le principe du parrainage sous anonymat. La confidentialité du parrainage ( désormais pièces constitutives des dossiers de candidatures) voulue par la CENA passe aussi très mal dans certaines chapelles politiques et civiles.

    LIRE AUSSI : Présidentielle 2021 au Bénin. Un taux de participation record (75%) attendu par le ROJEDCoD

    Le caractère confidentiel attribué au parrainage par la CENA au même titre que certaines pièces constitutives des dossiers de candidatures comme le certificat médical est aussi loin de faire l’unanimité. Mais pour Geneviève Boko Nadjo, la CENA ne peut pas retirer le formulaire nominatif individuel de parrainage du dossier de déclaration de candidature pour le publier. ” Cela n’a pas de sens “, a martelé Geneviève Boko Nadjo tout en indiquant que ” la Commission électorale nationale autonome ne peut se permettre de sortir le formulaire ( de parrainage, Ndlr) et exhiber le nom du parrain “. Convaincue que la CENA n’explique pas la loi mais explique plutôt les modalités d’application de la loi, Geneviève Boko Nadjo ouvre ainsi le débat sur l’équivalence juridique des pièces constitutives des dossiers de déclaration de candidatures. La confidentialité comme règle appliquée aux autres pièces constitutives des dossiers de déclaration de candidatures standards est-elle valable pour les formulaires de parrainage ? Le débat reste ouvert.

    Equipe Les Pharaons


    25 comments

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment