ALERTE :

    Bénin/Économie : Relance des microcrédits aux plus pauvres - Les Pharaons

    IMG-20201027-WA0175

    L’amphithéâtre de l’université de Savè a abrité ce mardi 27 octobre 2020 le lancement officiel du programme “Microcrédit aux plus pauvres. Intitulé “Microcrédit Alafia”, il s’agit d’une nouveauté mise en place par le gouvernement à travers le Fonds national de la microfinance (Fnm) pour lutter contre la pauvreté au Bénin.
    En présence des femmes, des sages et têtes couronnées, du Roi de Savè, des SFD, des opérateurs GSM partenaires et de l’agrégateur OPEN Si, la ministre des Affaires sociales et de la microfinance, Véronique Tognifodé, a fait savoir que l’attente longue depuis la mise en veilleuse de l’ancienne formule n’a pas été vaine. Car, explique-t-elle, <<le nouveau mécanisme mis en place comporte de réelles innovations qui vont simplifier la vie aux béninoises et béninois, demandeurs de crédits et qui pourront le recevoir rapidement et directement dans leurs téléphones sans besoin de connexion internet>>.
    Ce fut l’occasion pour elle de rappeler les nouvelles conditions d’octroi de crédits spécialement définies pour le bien-être des populations béninoises. <<Le crédit octroyé aux populations revient moins cher, c’est-à-dire à un taux de 4% sur 6 mois contre 8,5%, l’année dernière. Ainsi, le citoyen bénéficie par exemple d’un prêt de 50 mille francs contre 2 mille francs d’intérêt après 6 mois. Le bénéficiaire du crédit ne paie aucun frais avant de recevoir les fonds>>, va-t-elle expliquer.
    Pêle-mêle, elle a évoqué quelques avantages du “Microcrédit Alafia”. Il s’agit entre autres, de la possibilité de demander jusqu’à 100 mille francs Cfa après avoir bien remboursé le crédit de 50 mille, plus besoin de connexion Internet avant l’enrôlement des bénéficiaires et les délais de décaissement sont désormais réduits. Mieux, les retraits de crédit se feront désormais dans les cabines des réseaux mobiles Mtn et Moov sur toute l’étendue du territoire national (sans intermédiaire et sans frais de retrait) et le remboursement se fera à partir des téléphones portables à travers un simple code.
    La ministre Véronique TOGNIFODE a par ailleurs souligné la responsabilité des bénéficiaires dans la pérennisation du produit qui est une mesure sociale du Gouvernement au profit du peuple. « je vous invite à adopter un comportement vertueux en utilisant à bon escient les crédits qui vous seront octroyés et en les remboursant à bonne date afin de ne pas briser la chaîne de solidarité que constitue le microcrédit Alafia. Il n’y aura plus de déplacements incessants et coûteux vers l’institution avant d’avoir et pour rembourser son crédit. C’est aussi la certitude que les fonds décaissés iront réellement vers les bénéficiaires et que les remboursements ne seront pas orientés à d’autres fins. C’est ainsi la maîtrise et la réduction des impayés».

    Tous les acteurs intervenants dans le cadre dudit projet à savoir les systèmes financiers décentralisés partenaires du FNM et les représentants des opérateurs réseaux ont pris l’engagement de faire en sorte que les demandeurs de crédits, abonnés de leurs réseaux respectifs, soient satisfaits lors des opérations de retrait et de remboursement.

    admindios


    8 comments

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment