ALERTE :

    Bénin/Non délivrance des factures normalisées: L’adresse du Directeur général des impôts, Nicolas Yenoussi aux consommateurs - Les Pharaons

    Nicolas-Yenoussi-2-e1560230303308

    La Direction Générale des Impôts (DGI), dans le souci de respecter les exigences de la transition fiscale, s’est engagée dans une série de réformes visant la modernisation des procédures fiscales. En outre, elle a opté pour une nouvelle approche de maîtrise de l’assiette fiscale au moyen des Machines Electroniques Certifiées de Facturation (MECeF). Mais force est de constater que sur le terrain, certains consommateurs sont soumis à une non délivrance de factures normalisées.

    Face à cette situation le Directeur général des impôts, Nicolas Yenoussi, contredit les entreprises mises en cause. Il demande aux consommateurs d’éviter de se faire berner par les entreprises au motif que la machine est lente. Sur ce, le Directeur général des impôts demande aux consommateurs d’exiger en tout temps et en tout lieu leurs factures normalisées et de dénoncer d’éventuelles irrégularités lors de la délivrance de ces factures. Car, au regard des résultats des enquêtes menées sur le terrain par ses services, il s’agit plutôt d’une défaillance du système électronique de facturation de ces entreprises qui doivent prendre les mesures nécessaires et dispositions idoines pour donner satisfaction aux clients et consommateurs tout en se mettant en règle.
    Il faut rappeler que pour les entreprises, la réforme permet entre autres : une amélioration de la comptabilité de l’entreprise ; une concurrence plus saine (lutte contre la concurrence déloyale ; une authenticité et une intégrité des opérations d’achat et de vente ; une présence réduite des inspecteurs des impôts dans les entreprises pour des contrôles ; moins de redressements fiscaux relatifs aux dissimulations des chiffres d’affaires et enfin une éventuelle baisse des taux d’imposition.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment