ALERTE :

    Bénin/Zone économique spéciale de Glo-Djigbé: Bientôt un système autonome d’alimentation en eau potable pour desservir les populations des localités environnantes - Les Pharaons

    Screenshot_20201111-160702_1605107271350

    Le 15 janvier dernier, le gouvernement béninois avait décidé d’un nouveau fonds de terre d’environ 10.000 hectares, situé entre les Communes d’Abomey-Calavi, de Tori-Bossito et de Zè pour servir de Zone économique spéciale de Glo-Djigbé. Ladite Zone a pour vocation d’accueillir des industries de transformation de matières premières ; d’où la nécessité de disposer d’un système autonome d’alimentation en eau potable. Or, pour desservir les populations des localités environnantes, l’Agence nationale d’approvisionnement en eau potable en milieu rural procède à l’implantation d’un champ de forages de plus de 860 m3/jour de capacité. Aussi, pour tenir compte des besoins de la Zone économique autant que du futur aéroport de Glo-Djigbé, la Société nationale des Eaux du Bénin envisage-t-elle, à partir dudit champ de forages, de réaliser des études d’avant-projet détaillées et d’impact environnemental et social intégrant tous les paramètres du projet. Ceux-ci font ressortir que la réalisation des infrastructures d’alimentation en eau desdits sites à l’horizon 2030 pourra se faire en trois (3) phases, à savoir : une première qui couvre un besoin de 9.434 m3/jour ; une deuxième couvrant un besoin de 7.739 m3/jour ; puis une troisième pour un besoin de 24.213 m3/jour.

    C’est à juste titre que l’exécutif à la faveur de son conclave hebdomadaire a autorisé la réalisation d’études dans le cadre du projet d’alimentation en eau potable de la zone concernée. A cet effet, le Conseil a autorisé la contractualisation avec un cabinet spécialisé et instruit le Ministre de l’Eau et des Mines de veiller au respect scrupuleux du délai imparti pour mener lesdites études.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment