Bénin/ Politique. A Tchaourou, Talon donne la preuve d’une gouvernance sans rancœur - Les Pharaons

50594404318_8f2233d6b5_c

Pour une tournée nationale d’un mois qui prend en compte tous les 12 départements et une cinquantaine de communes, le Président de la République, Patrice Talon a su bien meubler la première journée. Au soir de ce jeudi 12 novembre 2020 et à la fin du parcours présidentiel qui a pris en compte 3 communes, une leçon s’offre à la lecture. Le Président Patrice Talon a donné la preuve d’une gouvernance sans rancœur. Cette preuve réside dans deux actes forts.

Il s’agit d’abord du choix des localités. Ensuite, il s’agit de la nature et du contenu du discours présidentiel. En effet, pour ouvrir sa tournée, Patrice Talon s’est rendu respectivement dans les communes de Savè, de Tchaourou et de Parakou. Au plan politique, le moins que l’on puisse dire est que ces trois communes ne sont pas des espaces conquis par les partis de la mouvance présidentielle. Dans ces trois communes, les deux grands partis de la mouvance ( UP et BR) ont eu du mal à rafler facilement les sièges dans le cadre des élections communales du 17 mai 2020. Parakou et Savè étaient tombés dans l’escarcelle du parti d’opposition Fcbe.

Seul la commune de Tchaourou a fait exception. Mais l’on se rappelle aussi de l’intensité des violences dans cette région du pays lors des élections législatives du 28 avril 2019 en raison de la non participation, au scrutin, des partis politiques d’opposition. Pour les observateurs qui analysent les faits, ces communes sont à ranger dans le bastion de l’opposition. Mais en dépit de ces faits, le Président de la République, Patrice Talon a choisi commencer sa tournée dans cette région du pays. Ce faisant, Patrice Talon transcende les considérations partisanes et démontre qu’il est le Président de tous les Béninois.

Il aurait pu réserver ce privilège d’ouverture de sa tournée aux communes les plus favorables à son actions et qui l’on démontré dans les urnes. Mais le Chef de l’État s’est fait le devoir d’aller écouter ses concitoyens de cette zone du pays aussi impactée par les projets phares du gouvernement ces 5 dernières années. C’est là, le premier acte d’une gouvernance politique sans rancœur que Patrice Talon a posé ce jeudi à l’entame de sa tournée nationale. Quant au deuxième acte, il s’agit des éléments de langage du Président Patrice Talon devant ses hôtes dans ces trois communes parcourues. Alors qu’il était dans des communes à priori réfractaires, Patrice Talon très décontracté n’a pas hésité à partager avec les sages et les conseils communaux, ses ambitions. Qu’il s’agisse de Savè, de Tchaourou ou de Parakou, Patrice a dressé un plan de développement clair.

Cela lui a valu d’ailleurs des salves d’ovations. À Tchaourou, ville de l’ex-président Boni Yayi, Patrice Talon a fait savoir qu’il fera élaborer et imposer un chronogramme des urgences à celui qui va le succéder à la tête du Bénin. ” Ce sera le contrat que je vais signer avec Tchaourou. Cela n’est pas de mes habitudes, mais pour faire oublier cette mauvaise impression que Tchaourou a été délaissée, je le ferai “, a déclaré Patrice Talon donnant ainsi la preuve de son amour pour la ville. Un lycée technique, des rues asphaltées, un pont de l’Okpara, une zone franche pour l’économie locale, le payement des redevances relatives au poste de péage et de pesage à la mairie, etc, sont entre autres promesses phares faites ce jeudi à la commune de Savè par le Président Patrice Talon. Les travaux d’urbanisation de la grande ville de Parakou se poursuivront. Sous d’autres régimes, l’attribution des projets de développement aux communes se faisait en fonction du soutien politique ou non. Cela a d’ailleurs renforcé un développement déséquilibré entre plusieurs localités du pays.

Il s’agissait d’un chantage des gouvernants pour avoir l’électorat. Une espèce de ” vous ne votez pas pour moi, je vous prive des projets de développement “. Mais le Président Patrice Talon a rompu avec cet état de chose. Il promeut le développement équilibré entre les région et ceci indépendamment des penchants politiques. Début juin 2020, suite aux élections communales, le président de la République avait d’ailleurs dit qu’il travaillerait avec tous les maires de l’opposition sur des questions développement. Il en a donné la preuve avec ces promesses ce jeudi 12 novembre 2020. C’est ici que le Président Patrice Talon pose le deuxième acte d’une gouvernance politique sans rancœur.

Equipe Les Pharaons



Qui sommes-nous?

Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


Contactez-Nous

Appelez à tout moment