ALERTE :

    Bénin/ Politique. La réconciliation au cœur de la tournée de Patrice Talon - Les Pharaons

    talon ému

    À l’occasion de la tournée nationale qu’il a entamée depuis ce jeudi 12 novembre 2020, le Président de la République, Patrice Talon a fait du pardon son maître mot. Successivement à Savè, Tchaourou (ville d’origine de l’ex-président Boni Yayi 2006-2016) et à Parakou, Patrice Talon a échangé avec les élus communaux, les sages et les notables.

    Au-delà de la reddition de comptes liée à l’exécution de la première phase du programme d’action du gouvernement, le Chef de l’État est dans une opération de réunification totale du pays. Il s’agit de cicatriser les plaies d’hier, trancher les différends d’aujourd’hui par la voie du dialogue et regarder tous vers l’avenir. ” Je suis venu ce matin demander pardon. (…) Les événements qui ont pu nous meurtrir par le passé doivent être oubliés.”, a déclaré le Président Patrice Talon à Savè, faisant allusion aux violences survenues dans le cadre des élections législatives d’avril 2019. ” J’ai pardonné, la République a pardonné (…)”, a renchéri Patrice Talon.

    Le discours présidentiel n’a pas varié à l’étape de la commune de Tchaourou. Ici, le Chef de l’État a renvoyé la balle dans le camp des populations. Le pardon ne peut être efficace que s’il est partagé par toutes les parties. La veille de l’arrivée du Président Patrice Talon, la ville de Tchaourou a enregistré des mouvements d’humeurs. ” Moi j’ai pardonné, l’État a pardonné, la République a pardonné. C’est à vous de pardonner maintenant. “, a déclaré Patrice Talon. La commune de Tchaourou a été le théâtre d’affrontements entre chasseurs et forces de l’ordre dans la crise post-electorale des législatives d’avril 2019 avec à la clé un bilan de deuil. Patrice Talon est donc allé demander que les populations pardonnent dans l’intérêt de la nation.

    À Parakou où il a échangé dans la soirée de ce jeudi avec le conseil communal, les notables et les sages, Patrice Talon s’est fait apôtre de la paix et du pardon. Ici, le Président Patrice Talon a exprimé son désir de se réconcilier avec son prédécesseur Boni Yayi. ” Boni Yayi et moi étions comme petit frère et grand frère “, a déclaré le Président de la République, Patrice Talon. Selon une radio locale basée à Parakou, le Chef de l’État ” invite les sages et notables de Parakou à travailler à sa réconciliation avec son aîné Boni Yayi “. Depuis qu’il a quitté le pouvoir, l’ex-président Boni Yayi est dans une opposition radicale contre son successeur.

    La rupture d’amitié entre les deux hommes d’État est citée comme la cause des clivages et autres violences dans le pays. Patrice Talon qui est porteur d’un message de paix dans tous le pays témoigne ainsi de sa volonté à éteindre tous les foyers de tension. Le pardon présidentiel est là et assumé. Patrice Talon espère la même démarche de la part de tous ses concitoyens.

    Equipe Les Pharaons



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment