ALERTE :

    Tournée nationale de Patrice Talon Le plaidoyer du maire Malick Gomina en faveur de l’eau potable et de l’énergie électrique à Djougou - Les Pharaons

    IMG-20201117-WA0079

    Omer ANIOUVI

    À l’étape de Djougou comme pour les précédentes destinations retenues dans le cadre de sa tournée nationale, Patrice Talon a eu droit à un accueil de prince. Le maire de la ville, Seibou Malick Gomina a mis les petits plats dans les grands pour qu’aucun détail ne manque à la cérémonie. Dans son mot de bienvenue, il a exprimé toute la joie de la ‘’cité des Kpetoni’’ qui se trouve honorée, d’accueillir pour la deuxième fois depuis l’avènement du nouveau régime, le président Patrice Talon.
    En mettant en exergue ce privilège particulier, Malick Gomina va faire l’état de tout ce dont la ville aux six entrées internationales a bénéficié au cours du quinquennat. Érection d’un stade communal, construction du marché, réhabilitation des deux lycées techniques de la commune, désignation de la ville de Djougou comme chef-lieu du département de la Donga, lancement de la route Djougou-Banikoara etc…
    A côté de ces actions salutaires, la commune est en proie à de sérieuses difficultés qui plombent son émergence. Elles ont notamment trait au déficit d’eau potable et d’électricité. « Le réseau de la Soneb couvre à peine la moitié des quartiers de la ville de Djougou » va indiquer le maire Seibou Gomina. Il en va de même de l’énergie électrique dont la première autorité de la ville va regretter son manque d’extension depuis plus de 10 ans.
    A ces problèmes essentiels, se greffent ceux liés au défaut de plateau technique adéquat pour le centre hospitalier départemental dont les travaux lancés en 2003 ont été abandonnés en 2014.
    A toutes ses difficultés, Patrice Talon s’est dit disposé à apporter des solutions concrètes car pour lui, la mission de l’Etat est d’œuvrer pour le bonheur de la masse. « Je reviens dans quelques semaines dans un autre format. Pas parce que la dynamique doit reculer mais parce que la dynamique doit continuer » va-t-il conclure.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment