ALERTE :

    Bénin/Microfinance Plus de 130 milliards d’épargnes, les chiffres d’un secteur dynamique - Les Pharaons

    Screenshot_20201118-091208_1605687150330

    Au Bénin, le secteur de la microfinance est au cœur d’un plan de réformes. Depuis avril 2016, le gouvernement du Président Patrice Talon s’emploie à dépoussiérer le secteur aux fins de le rendre plus dynamique et au service des populations. Après quatre années de réformes et de suivi, les acteurs du secteur s’accordent sur les performances qui rassurent et les défis qui restent à relever. À la faveur de la cérémonie de lancement de ” la quinzaine de l’assainissement de la microfinance” ce 17 novembre 2020 à Cotonou, le directeur de cabinet du Ministère des finances, Hermann Takou a évoqué quelques chiffres. Selon lui, la quinzaine de la microfinance “vise principalement à communiquer sur l’état des lieux de l’assainissement du secteur et sensibiliser les populations sur les nombreux défis qui se posent au secteur de la finance décentralisée.” Des statistiques communiquées par le Directeur de cabinet du Ministère des finances, il ressort que de 2012 à ce jour, le Comité de Stabilité financière a procédé à la fermeture de 6 structures illégales et dénoncé auprès de la Brigade Économique et Financière, 13 structures illégales identifiées. La majorité de ces structures illégales, dit-il, ont été fermées et leurs promoteurs ont fait l’objet de poursuites et d’emprisonnement. En 2017, le comité a fermé 03 structures illégales dans les communes de Cotonou et de Porto-Novo. Hermann Takou, le DC du Mef a fait savoir qu’au 30 septembre 2020, le secteur financier au Bénin compte un total de 114 Systèmes Financiers Décentralisés (SFD). Sur la même période, Hermann Takou renseigne que les 114 SFD se partagent une clientèle estimée à près de 2. 600 000 clients avec 134 milliards d’épargnes collectées. Le niveau de l’encours de crédit, poursuit-il, se stabilise autour de 163 milliards francs CFA et les créances en souffrance sont estimées à près de 13 milliards, soit environ 8% des fonds injectés contre une norme de 3% admise dans le secteur. Le programme de la quinzaine de la microfinance va se dérouler sur deux semaines. Les acteurs vont passer en revue les résultats du 3è recensement national des SFD et des initiatives informelles de microfinance effectuée en 2019, le cadre légal et réglementaire régissant le secteur de la microfinance, le bilan des activités du Comité de stabilité financière et d’assainissement du secteur de la microfinance, quelques échanges sur les thématiques notamment le marketing de réseau, le e-commerce etc. A terme le gouvernement veut enrayer toutes les structures illégales du secteur.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment