ALERTE :

    Bénin/Politique : Alain Orounla tire les grandes leçons de la première partie de la tournée nationale de Talon - Les Pharaons

    IMG-20201119-WA0021

    Patrice Talon depuis le jeudi 12 novembre 2020, a entamé une tournée dans 54 Communes du Bénin. Après la pause observée le mardi 17 novembre pour le Conseil des ministres, le ministre de la Communication a animé une conférence de presse ce jeudi 19 novembre 2020 à la salle Fleuve Jaune du Ministère des Affaires Étrangères. Occasion pour Alain Orounla d’analyser les grandes leçons de la première partie de cette tournée.

    Dans chacune des villes où Patrice Talon s’est rendu lors de sa tournée nationale, outre l’accueil triomphal et inattendu, l’euphorie était au rendez-vous. Des bains de foule spontanés malgré les dispositions prises pour éviter de grands rassemblements. L’ambiance, certes éphémère, était bien réelle. C’est l’essentiel à retenir des propos du ministre de la communication qui s’est prononcé au détour d’une conférence de presse sur l’accueil réservé au Chef de l’État lors de son périple dans les départements sillonnés.

    Placée sous le sceau de la reddition de compte et sous le signe de l’unité nationale, cette tournée à en croire le porte-parole du gouvernement a été l’occasion pour le président Talon d’avoir des échanges directs, francs et sans langue de bois avec les populations. Ce fut l’occasion pour le président Talon d’expliquer les motivations des réformes majeures qui ont été engagées dans le pays. Mieux, cette tournée a permis de percevoir les limites des actions gouvernementales.
    Plus important, Alain Orounla a insisté sur le fait que durant ce périple, les populations se sont montrées disponibles à accompagner le progrès. <<Sans parti pris, le président Talon a convaincu son auditoire. Il a convaincu chaque population sur le potentiel de leur région>>, a laissé entendre Alain Orounla.
    S’exprimant sur le timing de cette tournée, il a fait savoir que c’était le bon moment pour le Chef de l’État d’échanger avec les populations. <<Il n’y a pas eu de démagogie ni de promesses électorales>>, va marteler Alain Orounla.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment