ALERTE :

    Bénin/ Règlement des conflits communautaires Wanep-Bénin outille 20 femmes en médiation - Les Pharaons

    IMG-20201120-WA0074

    Le Réseau ouest africain pour l’édification de la paix (Wanep-Bénin) est résolument engagé dans la promotion d’une prévention et d’un règlement pacifique des conflits. L’organisation de la société civile a, à cet effet, initié une formation de trois jours au profit des femmes. Démarrée le mercredi 18 octobre 2020 à Bohicon, la formation qui porte sur les techniques de médiation communautaire concerne 20 femmes. Elles sont issues de plusieurs communes du Bénin. Il s’agit des communes de Covè, Zagnanado, Pobè, Glazoué, Savalou, Parakou, Kandi, Djougou, Malanville et Sakaté. Organisé avec le soutien financier de la Giz, le présent atelier de formation s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre de la “résolution 1325″ du Conseil des Nations-Unies au Bénin. Il s’agit d’une résolution qui relève le rôle prépondérant que peuvent/ doivent jouer les femmes dans tous les processus de paix. Il s’agit aussi d’une approche de participation qui tend vers l’inclusion des perspectives du genre dans la prévention des conflits, les négociations, les planifications, les opérations de maintien de la paix et de la reconstruction post-conflit. A terme, le Réseau ouest africain pour l’édification de la paix veut doter le Bénin des femmes capables de jouer un rôle de médiation dans leurs communautés. Au cœur de leurs communautés pour plusieurs raisons, ces femmes auront désormais une lourde mission : travailler à la cohésion pour un vivre-ensemble harmonieux. Maryse Glèlè Ahanhanzo, la Coordonnatrice du réseau Wanep-Bénin a reprécisé le sens de l’organisation du présent atelier de formation. À l’en croire, Wanep-Bénin nourrit la vison de construire une société où règne la paix. Former les femmes pour cette cause devient donc une action logique. ” Les sociétés de paix, cela suppose des sociétés dans lesquelles les conflits sont gérés de manière pacifique “, a déclaré Maryse Glèlè Ahanhanzo qui poursuit: ” Nous voyons des conflits déroulés devant nous, des conflits étalés leurs cycles et toutes les conséquences désastreuses sans pouvoir intervenir. Étant donné que partout où il y a interaction humaine, on ne peut pas éviter le conflit, il faut bien qu’on gère le conflit et il faut bien le gérer si nous voulons qu’après ce conflit, les communautés, les personnes qui ne se sont pas entendues à un moment puissent évoluer et améliorer leur relation”, a martelé la Coordonnatrice du réseau Wanep-Bénin, Maryse Glèlè Ahanhanzo. Les cause des conflits, les fonctions, les niveaux ainsi que les attitudes qu’il faut avoir face à un conflit, etc sont entre autres thématiques au menu de cette formation sur la résolution des conflits communautaires.

    admindios


    One comment

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment