ALERTE :

    Bénin/Société : Un Budget de 600 Millions FCFA pour promouvoir les Droits de l’homme en 2021 - Les Pharaons

    Clement-Arsene-Capo-Chichi

    En 2021, 600 millions FCFA seront consacrés pour la promotion des Droits de l’homme au Bénin. C’est l’essentiel à retenir du passage du président de la Commission béninoise des droits de l’homme devant la commission budgétaire du parlement. C’était le jeudi 19 novembre 2020. Après avoir défendu le budget de son institution, Clément Arsène Capo-Chichi a plaidé pour que les députés, représentants du peuple, puissent accompagner la commission dans sa mission qui est celle de promouvoir les Droits de l’Homme et de les protéger sur l’ensemble du territoire de la République du Bénin. Lire son intervention à sa sortie de séance :

    «..Nous venons de passer devant la Commission budgétaire de l’Assemblée nationale pour présenter un projet de budget de 600 millions de francs CFA pour le compte de l’année 2021. Vous savez, en tant qu’institution des Droits de l’Homme, l’Etat béninois nous a confiés une de ses obligations principales qui est celle de protéger les droits de l’Homme sur l’ensemble du territoire de la République du Bénin. La protection ici s’assimile en une obligation de prévenir ; prévenir que la violation survienne. Et si elle survenait, œuvrer à ce que la justice soit rendue de façon équitable, dans un délai raisonnable et une fois que la justice est rendue, que la personne condamnée puisse exécuter sa peine dans des conditions humaines. Tout cela nécessite une certaine éducation à la culture des Droits de l’Homme. Tout ceci nécessite un engagement de la part de tous les pouvoirs à savoir, le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif, le pouvoir judiciaire, mais également du quatrième pouvoir, les hommes de médias. C’est à cet exercice que nous nous sommes adonnés devant les députés qui ont fait beaucoup de recommandations comme à leur habitude. Ils se sont sérieusement préoccupés d’abord des conditions dans lesquelles travaillent les membres de la commission mais ils ont également souhaité qu’un accent particulier soit mis sur nos frères qui sont en marge de la société pour qu’ils puissent être éduqués à pouvoir se réinsérer dans la société une fois qu’ils auraient purgé leurs peines. Ils se sont également souciés du personnel pénitentiel et nous ont encouragés à travailler à ce que la valeur sociale du travail qu’ils font au quotidien puisse être reconnue par l’Etat. Nous avons accueilli favorablement leurs observations et nous avions souhaité, chaque fois que nous venons au parlement, que les députés, représentants du peuple, puissent accompagner la commission dans sa mission qui est celle de promouvoir les Droits de l’Homme et de les protéger sur l’ensemble du territoire de la République du Bénin… »
    Propos recueillis par Fréjus MASSIHOUNTON

    admindios


    57 comments

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment