ALERTE :

    Demande de réconciliation de Talon avec le peuple: Le Gouvernement confond l’opposition béninoise - Les Pharaons

    50594404318_8f2233d6b5_c

    La réaction du gouvernement ne s’est pas fait désirer après les communiqués et propos de certains acteurs de l’opposition béninoise appelant le Président de la République, Patrice Talon, à s’engager dans une voie de réconciliation avec son peuple. Engagé dans une tournée nationale depuis le jeudi 12 novembre 2020 qui le conduira dans 54 communes du Bénin, Patrice Talon a émis le vœu de se réconcilier avec son prédécesseur, l’ex-président Boni Yayi ( 2006-2016). Réagissant à ce souhait exprimé publiquement, certains acteurs de l’opposition notamment des parti Pcb, Re et Les Démocrates ont plutôt indiqué au Chef de l’État d’ouvrir, au-delà de la personne de Boni Yayi, un processus de réconciliation avec son peuple. L’idée paraît biaisée selon le gouvernement qui a réagi ce mercredi 18 novembre 2020 par la voix du ministre de la communication, Alain Orounla. ” Il y a certaines critiques ou certains esprits qui pensent que le Président de la République devrait se réconcilier avec son peuple, mais pour qu’il y ait réconciliation avec le peuple, encore qu’il eût fallu discorde; or, de tout temps nous avons vu que le Président de la République est en phase avec son peuple et que le peuple aussi est en phase avec le Président de la République.”, a réagi Alain Orounla ce mercredi en marge du compte rendu du Conseil des Ministres. ” Nous en avons eu le témoignage plus qu’éloquent à l’occasion des différentes sorties du Président de la République et particulièrement à l’occasion de la tournée (..)” a renchéri le porte-parole du gouvernement faisant ainsi allusion à l’accueil chaleureux doublé d’une liesse populaire auxquels a eu droit Patrice Talon dans chacune des communes parcourues du 12 au 17 novembre dernier. Le ministre de la communication pense d’ailleurs qu’après cette première phase de la tournée nationale du Chef de l’État, ” au fur et à mesure les communes rivalisent d’ardeur pour témoigner leur chaleur, leur attachement et leur adhésion au Président de la République et surtout à la mise en oeuvre de son programme dont les résultats sont là et salués par ces populations “. Patrice Talon n’a donc aucun différend avec son peuple, selon le porte-parole du gouvernement qui pense que la question de la réconciliation ne se pose qu’avec une frange des acteurs politiques. ” Il faut que l’ouverture soit faite pour qu’il n’y ait pas seulement un dialogue entre le Président Patrice Talon et le Président Boni Yayi. Il faut qu’il y ait un dialogue national afin que les questions cruciales qui se posent à notre pays en ce moment soient discutées sans tabou”, avait réagi en début de semaine, Alassane Tigri du parti d’opposition Les Démocrates. Dans une lettre fiction suggérée à Boni Yayi en guise de réponse à la réconciliation demandée par Patrice Talon, le jeune opposant Nourou Dine Saka Saley demandait à l’ex-président de s’effacer du processus et de renvoyer l’actuel Président devant le peuple. Le gouvernement vient ainsi de clarifier cette situation en faisant une démarcation nette entre une réconciliation avec les acteurs politiques et une autre avec le peuple, cette dernière qui n’a pas de sens au vue des indicateurs en présence.

    admindios


    One comment

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment