ALERTE :

    Congrès électif du SYNTRA-BOA : Eraste Agossou plébiscité par ses paires pour un nouveau mandat de 3 ans - Les Pharaons

    IMG-20201121-WA0040

    Dios CHACHA

    On ne change pas une équipe qui gagne, dit-on. Dans cette dynamique, Eraste AGOSSOU, a été plébiscité au terme du 5ème congrès électif du Syndicat des travailleurs de la Banque Of Africa Bénin (SYNTRA-BOA) au poste de Secrétaire général. Tenu le samedi 21 novembre 2020 à l’Infosec de Cotonou dans le respect strict des gestes barrières édictées contre la Covid-19, ce congrès a connu la participation des membres de ce syndicat et du soutien de la Confédération des Syndicats Autonome du Bénin (CSA-BENIN).

    Ses actions parlent d’elles-mêmes et pour lui. Eraste Agossou, puisque c’est de lui il s’agit a été reconduit par ses pairs ce samedi 21 novembre 2020 à l’issue de leur congrès constitutif. Connu de par son dynamisme et leadership, le nouveau secrétaire général de la SYNTRA-BOA au cours des trois prochaines années aura à continuer dans cette dynamique afin d’améliorer les conditions de vie et de travail des agents BOA sur toute l’étendue du territoire national.
    Saluant la qualité du dialogue et de la collaboration instaurée par l’équipe dirigée par Eraste Agossou, la représentante de la Direction Général de la BOA, Christine Amoussou félicité les membres du bureau sortant. <<Nous sommes convaincus que vous avez travaillé dans une ambiance apaisée. Nous espérons que le bureau qui va prendre fonction pour un nouveau mandat gardera les mêmes valeurs constructives et maintiendra un dialogue permanent comme cela a été le cas>>, a-t-elle lâché.

    Abondant dans le même sens, Anselme Amoussou, Secrétaire Général de la CSA-BENIN, a rappelé à l’assistance le bien-fondé de tenir à bonne date ce congrès. Et c’est à juste titre qu’il va féliciter Eraste Agossou et les siens pour avoir tenu le pari d’organiser ces élections malgré le contexte sanitaire actuel lié au Coronavirus. « Organiser les élections à bonne date est la preuve d’une bonne démocratie et gestion au sein d’un syndicat », a-t-il fait savoir. Pour cela, il reste persuadé que les recommandations issues de ce congrès seront d’une grande importance dans la nouvelle orientation du mouvement syndical.
    Dans son intervention au pupitre, Eraste Agossou a évoqué quelques-unes des acquis sous son mandat. On peut citer entre autres: l’évacuation sanitaire accordée à tout le personnel et leurs conjoints, l’augmentation annuelle des salaires, l’indemnité de fin de carrière portée à 12 mois de salaire brut, la prime de déménagement en cas d’affectation en région fixée à 100.000 FCFA et l’inscription du personnel à des formations diplômantes et certifiantes.

    A en croire le SG Eraste Féridjimi Agossou, l’action syndicale menée était mue par la nécessité de ne pas fragiliser l’essentiel pour le personnel en empruntant des chemins à l’issue incertaine, au regard des réformes qui ont bouleversées le périmètre syndicale. <<Mais votre syndicat reste déterminé pour faire face et trouver avec vos soutiens, les démarches spécifiques qui nous conviennent à l’atteinte de nos objectifs”, a-t-il laissé entendre. Il va par ailleurs ajouter que la lutte pour l’amélioration des conditions des travailleurs est une lutte permanente dont il faut adapter les stratégies et méthodes, étant donné qu’il s’agit de réalités sociales dynamiques.

    Les perspectives affichées par le bureau entrant du Syntra-BOA, conduit par Eraste Féridjimi Agossou s’affichent comme suit : la poursuite des négociations relatives à l’octroi au personnel du prêt de 10 ans sans garantie hypothécaire, la poursuite de la valorisation du personnel d’encadrement par l’attribution des véhicules de fonction (Car Plan) et autres commodités, l’augmentation substantielle des salaires avec une revalorisation des primes de transport et de logement et l’attribution au personnel d’une allocation de scolarité en soutien symbolique à l’éducation et a la formation de leurs enfants à la veille de chaque rentrée académique.

    Il apparaît clairement donc que la nouvelle équipe en place contribuera au mieux à développer des perspectives pour le renforcement du personnel humain au sein de cette structure.

    admindios


    2 comments

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *


    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment