ALERTE :

    Tournée présidentielle Orounla répond aux Démocrates sur le ” sondage d’opinion ” de Talon - Les Pharaons

    Alain Orounla 12

    Comme le tic-tac d’une montre mécanique, entre l’opposition béninoise et le gouvernement les jeux de critique et de recadrage sont foisonnants. Ce lundi 23 novembre 2020, faisant le bilan de la tournée présidentielle dans les communes de Lalo, Toviklin et Klouékanmey, le ministre de la communication n’est pas resté muet sur le récent communiqué du parti d’opposition Les Démocrates. Le 21 novembre, à travers un communiqué signé du président du parti Éric Houndeté, le parti Les Démocrates donnait sa lecture officielle sur la tournée entreprise par le Président de la République, Patrice Talon, depuis le 12 novembre 2020. Ce parti d’opposition soutient qu’au ” regard de la période choisie ( pour la tournée nationale, Ndlr) et des propos qu’il tient sur le terrain” Patrice Talon serait entrain de réaliser ” un sondage d’opinion et un test de popularité en prévision des élections présidentielles de 2021.” Faux a rétorqué Alain Orounla, le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement 48 heures après la publication dudit communiqué. Sans cité nommément le parti Les Démocrates, Alain Orounla laisse entendre : ” Cette tournée qui démontre son intérêt et sa pertinence n’a pas à démontrer que le Président est dans un test de popularité, ni dans un sondage d’opinions, mais qu’il est entrain de rendre compte de ce qu’il a fait à la tête de notre pays; ce qui est perçu et apprécié par les populations qui ma foi, ne rêvent pas d’une rivalité”. Selon Alain Orounla, le Chef de l’Etat a expliqué aux béninois, les raisons pour lesquelles, il y a un peu plus de rigueur dans la collecte des impôts; les raisons pour lesquelles, il fallait serrer la ceinture et mettre un terme à la pagaille. Il a été question, poursuit-il, ” pour le Président de la République qui gagne à s’exprimer davantage, à arrêter la gabegie, la corruption et à inviter les populations à se contenter de ce qui leur est du et qui leur est régulièrement versé par l’État pour les fonctionnaires; par les entreprises qui prospèrent pour les salariés, et par les clients, les consommateurs pour les professions libérales “. “Avec cette méthodologie, cette pédagogie, les béninois adhèrent davantage à la gouvernance du Président Patrice Talon puisque, partout où nous passons, il est de plus en plus acquis que le Président de la République est sommé de poursuivre son œuvre reconnu par tous et par toutes les couches”, a déclaré Le ministre Alain Orounla. Sur les accusation du mépris qu’aurait Patrice Talon vis-à-vis de son peuple, le ministre réagit et clarifie: “Le serrage de ceinture qui met un terme à la pagaille, ce n’est pas un régime, une gouvernance qui affame son peuple. C’est au contraire, une gouvernance qui met de l’ordre dans les finances publiques et moralise les uns et les autres pour accroitre les acquis communs de développement.” Loin des critiques, le porte-parole du gouvernement a fait savoir que le Président de la République est allé un peu plus en profondeur sur les recettes qui ont permis au pays d’engranger autant de résultats. “(…)ces recettes bien évidemment, résultent de la collecte de nos impôts qui ont été optimisés, mais résultent également d’une bonne gestion et de la lutte contre la corruption”, a conclu le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Alain Orounla.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment