ALERTE :

    Bénin/ Éducation Le Gouvernement fait un pas vers la formation professionnelle - Les Pharaons

    kakpo-mahougnon

    Remettre au cœur du système éducatif béninois, des contenus notionnels pratiques à travers des curricula professionnalisant. C’est l’objectif poursuivi par le Gouvernement du Président Patrice Talon. La semaine écoulée alors qu’il était devant la commission des finances de l’Assemblée Nationale pour présenter le budget prévisionnel du ministère de l’enseignement secondaire, de la formation technique et professionnelle, le ministre Mahougnon Kakpo a reprécisé la vision du gouvernement. Selon lui, l’Exécutif béninois veut doter le Bénin d’un capital humain capable de produire de la richesse, prêt à l’emploi et compétitif pour impulser le développement. Or, dit-il, ce type de capital ne s’obtient qu’avec une formation professionnelle et technique. C’est dans cette vision qu’a été élaboré le budget prévisionnel de l’année 2020. Le projet de budget 2021 du Ministère des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle s’élève à 107.766.000.000 FCFA. Il est en accroissement de plus de 19% par rapport au budget de l’année 2021. Selon le ministre Mahougnon Kakpo, ce budget qui est en hausse s’inscrit dans la vision du Chef de l’Etat Patrice Talon en ce qui concerne la formation professionnelle. Le budget, explique le ministre Mahougnon Kakpo, permettra de former les formateurs suivant la nouvelle approche d’enseignement professionnel pour résorber le déficit, de former les membres du corps d’encadrement tels que les Conseillers Pédagogiques et les Inspecteurs, la construction de plusieurs infrastructures, etc. Le ministre assure que les défis de développement auxquels le Bénin est confronté appellent à un changement de paradigme dans le système éducatif. Le Président de la République, Patrice Talon est très regardant dans la définition des différentes options éducatives. En tournée nationale dans certaines communes du Bénin, le Président Patrice Talon n’a pas manqué de relever les failles du système éducatif. Ce système, dit-il, a formé des hommes et des femmes portés vers le ” bavardage “. Or, poursuivra-t-il, avec la dynamique de développement en cours, le pays a besoin d’avoir des ingénieurs, des experts en productions agricoles, des spécialistes dans plusieurs domaines de la vie, etc. Il s’agit de doter le Bénin d’un capital humain formé qui apporte des solutions aux problèmes qui se posent en communauté. Le budget prévisionnel élaboré pour le ministère de l’enseignement secondaire, de la formation technique et professionnelle est la preuve que le gouvernement veut réduire encore plus les théoriciens au profit des praticiens avec effet immédiat sur le développement.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment