ALERTE :

    #Bénin/Développement « Abomey quitte la classe des oubliés de la République grâce à Talon » selon son maire# - Les Pharaons

    oubli abom

    Dans l’après-midi de ce Samedi 28 Novembre 2020, le président de la République était en visite à Abomey. Il s’agit d’un déplacement entrant dans le cadre de la tournée de reddition de comptes de ses actions au pouvoir depuis 2016. Ce retour de Patrice Talon sur la terre de ses ancêtres a été l’occasion pour Antoine Djédou, le maire de la ville, de revenir sur les réalisations du chef de l’Etat dans la Cité historique. Des réalisations qui, affirme-t-il, ont permis à Abomey de sortir de la catégorie des oubliés de la République.

    Pour Antoine Djédou, ce 28 novembre est à marquer dans la vie des populations de la cité des Houégbadjavi. Le chef de l’Etat est en effet l’invité, pour quelques heures, des populations auxquelles il est venu présenter son bilan à la tête du pays depuis le 06 Avril 2016. Par cette démarche, Patrice invite les populations du pays à faire un bilan objectif des réalisations communes depuis environ 55 mois de gestion du Bénin.

    Pour les populations d’Abomey, le bilan et flatteur. Et a permis à leur ville de sortir de l’ornière. Le maire cite notamment la connexion de la commune à la fibre optique, le marché d’Abomey en cours de reconstruction, la modernisation du stade omnisports d’Abomey, le programme ‘’Asphaltage’’, ou encore le projet de la traversée d’Abomey depuis Bohicon en double voie. Au plan national, Antoine Djédou insistera sur le combat de Patrice Talon contre la corruption et celui pour la restitution des œuvres d’art volées pendant la colonisation.

    Et pour que se poursuive cette dynamique, Talon doit faire un nouveau mandat à la tête du Bénin. Affirmant parler au nom de ses administrés, le maire ajoute que « c’est le souhait et l’espoir de tout le Plateau d’Abomey »

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment