ALERTE :

    Tournée présidentielle : ” 2è bureau ” et polygamie, Talon évoque deux causes de détournement des fonds publics - Les Pharaons

    gil

    Pour expliquer aux populations ses options de gouvernance économique depuis avril 2016, le Président de la République, Patrice Talon, emprunte plusieurs styles de communication. Parfois sérieux avec une mine grave, Patrice Talon sait aussi faire recours aux figures imagées ou réelles de notre quotidien. C’est ce qu’il a d’ailleurs fait en langue locale Fongbé ce dimanche 29 novembre 2020 à Abomey dans le cadre de sa tournée nationale. Ici, Patrice Talon a évoqué les raisons pour lesquelles les autorités politiques, les fonctionnaires de l’État ont toujours pris indûment les fonds publics. « Chacun faisait tout pour détourner l’argent de l’État. Tous ceux qui agissaient ainsi avec leurs salaires à la fin du mois. Les ministres, les députés et autres avaient tous leurs salaire à la fin du mois. Mais cela ne leur suffisait pas. Chacun voulait épouser plusieurs femmes en détournant l’argent de l’État », a déclaré Patrice Talon à Abomey. La salle bondée de sages, notables, élus communaux et diverses autorités politico- administratives éclate de rire suite à ces propos du Chef de l’État. « Chacun volait l’argent de l’État. C’est ainsi qu’on vivait et tout le monde affirmait : l’argent circule », a martelé le Président de la République. Avant l’étape d’Abomey, Patrice avait tenu un propos similaire à Lokossa le vendredi 27 novembre 2020. « Si quelqu’un veut prendre deux femmes ou trois femmes, il n’a qu’à se contenter de son salaire », avait lancé le Président de la République, Patrice Talon. Depuis le début de sa tournée nationale, le Chef de l’État revient avec insistance sur sa gouvernance économique. Il explique aux populations les gains tirés de l’assainissement des finances publiques et des réalisations qu’ils ( gains) ont permis de faire dans tout le pays. Accusé d’avoir asphyxié le contribuable avec une politique de mobilisation de ressources internes trop ambitieuse, Patrice Talon s’en défend et relève que les poches asséchées sont celles des politiciens et élites de l’administration publiques qui prenaient indûment l’argent du pays. À Lokossa puis à Abomey, Patrice Talon est monté d’un cran dans son discours en indiquant les deux sources d’absorption des ressources publiques volées. Il s’agit du phénomène du ” 2è bureau ” qui concerne les hommes mariés officiellement avec une femme mais ayant plusieurs autres concubines dehors; et la polygamie assumée avec des hommes obligés d’assurer des charges familiales de deux femmes au moins.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment