ALERTE :

    Bénin/ Politique Talon déjoue un pronostic de l’opposition sur la corruption - Les Pharaons

    07b4f63f-eb3a-4a1c-8674-9b73e4ac2ecd

    L’opposition béninoise est nostalgique d’une époque sombre en matière de gouvernance publique. Apôtre d’un retour au temps révolu où émergent corruption et détournement, elle est piquée par les discours qui font la promotion de la vertu. Là-dessus, le Président de la République, Patrice Talon qui, dans le cadre de sa tournée nationale, répand sur le pays un message d’exhortation à la vertu est mal vu. À l’étape de Toffo ce lundi 7 décembre 2020, Patrice Talon est revenu sur le sens de sa lutte contre la corruption et la promotion de la transparente dans la gouvernance publique. Accusé par ses détracteurs de ne pas être un modèle en matière de gouvernance, Patrice Talon a répondu. Le Régime de la Rupture est intrinsèquement attaché à la transparente. Patrice Talon l’a clairement dit face aux populations de Toffo. Depuis sa prise de pouvoir en avril 2016, le Chef de l’État a engagé une lutte farouche contre la corruption avec en toile de fond l’assainissement des finances publiques. Pour arriver à vaincre la corruption érigée en norme, Patrice Talon fait savoir qu’il a institué la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme ( CRIET). Cette Cour, dira le chef de l’État, a plus une fonction dissuasive. L’idée est que les cadres béninois et l’élite politique aient peur de dérober les biens publics. Selon le Président de la République, l’équipe opérationnelle qui l’entour gère en toute transparence les ressources publiques avec la peur au ventre. La CRIET génère donc une peur qui fait que de plus en plus, les deniers publics sont à l’abri des détournements. Mais les opposants sont dans un engrenage de doute et de suspicions. Au détour des critiques, certains prédisent une main lourde de la CRIET contre les acteurs de la gouvernance actuelle. « Je ne sais pas là où se trouve la CRIET. Je n’irai pas là-bas aujourd’hui, ni demain », a déclaré Patrice Talon. « Aujourd’hui, nous apprenons à respecter les biens de notre pays. Si vous ne le faites pas, vous irez à la CRIET…je ne sais pas là où se trouve la CRIET. Je n’irai pas là-bas aujourd’hui, ni demain.”, a martelé le chef de l’État. À travers ces propos chocs, Patrice Talon affirme ainsi une sérénité et la transparente qui caractérisent sa gouvernance. Le Président de la République est dans l’éducation basée sur l’exemple. L’opposition qui continue de faire des allégations a reçu ainsi une paire de réponse du patron de l’exécutif béninois.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment