ALERTE :

    Tournée présidentielle : Talon dévoile son plan d’industrialisation du Bénin - Les Pharaons

    FB_IMG_1607167732064

    Commune réputée pour son potentiel en matière de production record de tomate, Kpomassè a accueilli ce mardi 8 décembre 2020 le Président de la République, Patrice Talon. La commune de Kpomassè ainsi que ses populations ne profitent pas assez de la tomate produite en abondance. L’économie locale qui devrait mieux se porter pendant la saison de commercialisation ne tire pas le maximum des gains. En cause, les tomates produites pourrissent vite en raison d’un défaut de conservation et d’une transformation à l’échelle industrielle. Cette situation est la même un peu partout sur l’ensemble du territoire. Elle touche pratiquement toutes les spéculations agricoles. À Klouékanmè dans le Couffo fin novembre, Patrice Talon avait exprimé toute sa gêne. Ici, en saison de récolte et de vente, les producteurs sont obligés de livrer vil prix les tomates, ou à défaut de les jeter après pourrissement. “(…) un bien aussi précieux ne se jette pas. Les pays qui veulent se développer ne jettent pas un bien aussi précieux (…)”, avait déclaré Patrice Talon. Pour résorber ce problème pour que les producteurs jouissent du fruit de leur travail, le Président de la République a une approche d’industrialisation du pays. Ce mardi 8 décembre, Patrice Talon a annoncé la réhabilitation des usines de transformation de tomate. Pour ce faire, le Chef de l’État a fait savoir que le gouvernement a lancé un appel d’offre international. L’idée, dira-t-il, est de procéder à une mise en concession des unités de transformation. ” L’Etat n’est pas un bon opérateur “, a lancé Patrice Talon. La mise en concession, poursuit-il, permettra aux opérateurs privés compétents de gérer ces unités de transformation et l’État sera dans un rôle d’accompagnement. Au-delà de la tomate, le Président de la République pense à toutes les spéculations agricoles qui ont besoin aussi des usines de pointe. C’est ici que Patrice Talon a partagé avec ses concitoyens la démarche processuelle pour une industrialisation qualitative du Bénin. Patrice Talon parle d’une erreur fatale commise avant sa venue au pouvoir. Sous le régime défunt, certaines unités de transformation avaient été installées. Mais la plupart ne fonctionnent pas et les paysans continuent d’enregistrer des pertes énormes. La cause, selon Patrice Talon, réside dans le déficit énergétique qui caractérisait le Bénin. Il s’agit d’un gaspillage d’argent, s’est désolé le président Patrice Talon tout en pointant la mauvaise foi des gouvernants d’hier. ” (…) ils savaient que ça ne pouvait pas marcher [ les usines installées, Ndlr], mais on a installé pour faire plaisir à des électeurs “, a expliqué Patrice Talon. Sans l’énergie, dit-il, on ne peut rien. Le Président de la République fait savoir qu’à partir de ce diagnostic, il s’est d’abord attelé à doter le Bénin d’une forte capacité de production d’énergie électrique avant de lancer son plan d’industrialisation. ” Maintenant que nous avons l’énergie, nous allons réhabiliter les unités de transformation “, a conclu Patrice Talon.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment