ALERTE :

    Bénin/Les grandes leçons de la tournée de Talon L’hydre de la corruption sous le régime de Boni Yayi - Les Pharaons

    boni_yayi_05-2-2cca1

    La tournée nationale de reddition de comptes du chef de l’Etat à ses compatriotes est entrée dans sa phase termine cette semaine. Selon les services de la Présidence du Bénin, une poignée de villes sont encore programmées dans son agenda. C’est don le moment approprié pour tirer les grands enseignements de ce périple qui aura commencé depuis le 12 Novembre dernier. Pendant cette aventure, divers sujets d’intérêt national ont été abordés par Patrice Talon. Il en est aussi allé de son lot de révélations. On apprend, grâce au Président de la République, que la corruption et la mauvaise gouvernance sous le régime défunt de Boni Yayi, vont bien au-delà de l’entendement et de l’imagination du Béninois lambda.

    LIRE AUSSI:Bénin/Présidentielle 2021: Le parti « Les Démocrates » obtient son récépissé d’existence légale

    Il est notoriété publique que la corruption, les actes de prévarication et de mauvaise gestion avaient été érigés en normes de gouvernance au Bénin entre 2006 et 2016. Durant les deux mandats de Boni Yayi à la tête du pays, le Bénin avait battu des records de scandales en tout genres. L’entourage immédiat de l’ex-numéro un béninois, des groupes politico-religieux et ethniques avaient confisqué le pays et son économie à des fins personnels. L’argent circulait à flot, va révéler son successeur lors de la tournée qu’il a entreprise il y a quelques semaines.

    Mais les béninois pensaient avoir déjà tout, tout entendu de l’hérésie financière que le fut le régime dit du changement. Aux révélations de Patrice Talon entre les mois de Novembre et de Décembre, les béninois ont vu le ciel leur tomber sur les têtes. Selon l’actuel chef de l’Etat, pas moins d’une cinquantaine de milliards de francs Cfa destinés au financement des microcrédits aux populations les plus vulnérables a disparu des caisses publiques. Et cela, sans qu’aucune personne n’ait été inquiétée dans le dossier. Pire, les cadres d’alors ont fait l’omerta sur ce énième scandale du régime Boni Yayi.

    LIRE AUSSI:Bénin/Société : Dématérialisation du registre d’actes civils: Les assurances d’Aurélie Adam Soulé Zoumarou

    Pire, le Bénin plus de 40 milliards Fcfa à ses fournisseurs d’énergie électrique. Or, les populations payaient régulièrement leurs factures au risque de voir leurs abonnements à la Sbee résilier. Et cet argent volé ou gaspillé, c’est celui des impôts des Béninois, s’offusque Patrice Talon.

    Environ donc 100 milliards de Fcfa de nouveaux scandales du régime de Boni Yayi viennent donc d’être rendus publics par Patrice Talon. Face à ces déballages, une seule question sur les lèvres des Béninois : à quand la fin de découvertes des scandales financiers du patron du Parti Les démocrates ? Peut le temps permettra d’élucider cette énigme !

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment