ALERTE :

    Afrique/ Diplomatie Le Bénin fait du Japon un allié pour la formation professionnelle - Les Pharaons

    IMG-20201214-WA0016

    Décidé à finir avec un système éducatif qui forme le capital humain au ” bavardage “, le Gouvernement du Président Patrice Talon fait bouger les lignes sur la scène diplomatique. Alors qu’il s’apprêtait à mettre un terme à sa tournée nationale de reddition de compte, le Président de la République, Patrice Talon, a reçu en audience le jeudi 10 décembre dernier plusieurs diplomates pour la présentation des lettres de créance. Parmi eux figure Monsieur Takahisa Tsugawa, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon près le Bénin. En recevant la lettre de créance du diplomate japonais, le Chef de l’État béninois s’est fait incisif sur ce que représente la formation technique et professionnelle. Selon le ministre des affaires étrangères, Aurélien Agbénonci, le Président Patrice Talon a clairement défini avec l’ambassadeur du Japon les priorités du Bénin. ” Ce que le Chef de l’État a souhaité avec l’ambassadeur du Japon, c’est la priorité des priorités pour nous. C’est la formation technique et professionnelle. Le Président veut des gens qui savent faire des choses de leurs mains. Notre pays en ce moment se transforme et on le voit visiblement mais pour le transformer, il faut qu’on ait de l’expertise béninoise. Il faut qu’on ait ces mains béninoises qui peuvent travailler; qui peuvent être de bons menuisiers, qui peuvent être de bons mécaniciens, qui peuvent être de bons ingénieurs pour les routes, c’est un peu ça ce que le Président a dit”, a déclaré le ministre béninois des affaires étrangères à l’issue de la séance jeudi dernier. ” Le Président a dit, ma priorité des priorités avec vous, c’est que vous puissiez nous aider dans notre agenda de transformation dans l’enseignement technique et professionnelle “, a précisé le patron de la diplomatie béninoise, le ministre Aurélien Agbénonci. À en croire l’ambassadeur Takahisa Tsugawza, le Japon et le Bénin s’accordent sur ce point culminant de la coopération. Le Japon, dit-il, entend garantir au Bénin son appui dans le domaine de la formation professionnelle. La coopération japonaise, poursuit-il, considère le domaine de la formation technique comme un domaine de développement pour le Bénin. Là-dessus, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon près le Bénin, Takahisa Tsugawa rassure de l’appui conséquent de son pays au profit du Bénin. Outre le volet de la formation technique, le Bénin bénéficiera de l’expertise japonaise dans les domaines des infrastructures, de l’eau et autres. Le Bénin fait encore un pas de plus pour concrétiser son rêve de disposer d’un capital humain apte à l’emploi, compétitif et capable de résoudre des problèmes pratiques. Au plan interne, le Bénin donne ton. Le budget alloué au ministère de l’enseignement technique et de la formation professionnelle pour l’année 2021 est établi à 107.766.000.000 FCFA. Il est en accroissement de plus de 19% par rapport au budget 2020. Selon le ministre Mahougnon Kakpo, ce budget qui est en hausse s’inscrit dans la vision du Chef de l’État, Patrice Talon, en ce qui concerne la formation professionnelle au Bénin.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment