ALERTE :

    Présidentielle 2021 au Bénin “Les Démocrates” à l’épreuve d’un piège fatal - Les Pharaons

    eric-houndete-123

    À moins de 5 mois du premier tour de l’élection présidentielle au Bénin, le parti naissant, Les Démocrates ( LD), court le risque d’être grippé par une dualité de position. Alors que le Président de la République, Patrice Talon, a certifié sa bonne foi dans le dossier ” récépissé de reconnaissance légale “, le parti d’opposition, Les Démocrates, entretient un climat de méfiance dans l’espace politique. Ce parti porté par l’ex-président de la République, Boni Yayi ( 2006-2016) a toujours accusé Patrice Talon d’être à la manœuvre pour écarter le parti de la présidentielle et empêcher le parti d’avoir son récépissé d’existence légale auprès du Ministère de l’intérieur. Très serein et ne se reprochant rien, le Président de la République, Patrice Talon s’était enfin résolu à dissiper les doutes et lever les craintes de ses opposants. « (…) Ils (Les Démocrates, Ndlr) ont déposé leur dossier pour avoir le récépissé. Il a été constaté qu’il y a quelques erreurs. Le ministre leur a montré, ils sont allés corriger. J’ai appris hier qu’ils vont déposer leurs dossiers ou qu’ils ont déjà déposé même. Le ministère va regarder à nouveau mais je suis sûr que cette fois ci ils auront leur récépissé et à nouveau nous aurons un autre grand parti qui va se créer. Ce qui montre que même les réformes les plus difficiles qui ont amené des bagarres, il y a même eu des morts, et enfin les uns et les autres finissent par adhérer. Est-ce que ce n’est pas le Bénin qui est entrain de gagner comme ça ? Même dans un domaine si difficile. C’est l’occasion à nouveau de nous féliciter encore et féliciter ces Démocrates, et féliciter les Forces cauris pour in fine avoir adhéré à notre marche commune, notre changement. Si tout le monde doit changer et faire des efforts pour s’améliorer y compris les politiciens, on peut les applaudir eux tous pour avoir adhéré à ce changement. Ce qui fait que les élections présidentielles qui viennent ; ils seront tous présents, les Forces cauris, les Démocrates et autres. Tous les grands ensembles qui voudront avoir des candidats nous allons tout faire pour que leurs candidats participent aux élections, pour que les élections soient inclusives pour qu’on ne tombe plus jamais dans ce qui s’est passé.”, avait déclaré le Chef de l’État fin novembre 2020 dans le Mono à l’occasion de sa tournée nationale. ” Les maires que vous êtes, vous et les autres collègues et les députés mes chers honorables députés la tâche nous incombe ; moi je ferai tout ce qui est de mon pouvoir et Dieu sait que quand une cause est bonne je m’y prête ; pour que les candidats des autres qui sont de grands ensembles, Démocrates ou Force cauris aient aussi leur parrainage afin de participer aux élections pour que les élections à venir soient à nouveau une grande fête. Le Bénin aura gagné sur tous les plans”, avait renchéri Patrice Talon. Il en ressort deux grands points d’engagement du Chef de l’État soucieux d’assurer une paix sociopolitique. Il s’agit d’abord de la délivrance du récépissé d’existence légale puis enfin la participation du parti Les Démocrates à l’élection présidentielle. Enlisés dans un climat de méfiance et de suspicion, les membres de ce parti d’opposition n’ont pas cru devoir concéder une bonne foi au Président de la République. Mais le premier acte d’engagement de Patrice Talon a été posé. En effet, le parti Les Démocrates a obtenu son récépissé d’existence légale le vendredi 11 décembre 2020 après les corrections demandées par le ministère de l’intérieur. Il s’agit là d’une preuve matérielle qui blanchit le Président Patrice Talon de toutes les accusations proférées par le parti LD. Mais alors que l’on aurait pensé que cette preuve suffirait à rompre les chaînes de la méfiance, le parti Les Démocrates s’est fendu d’une déclaration dans la soirée du vendredi 11 décembre qui contraste avec la réalité. Parmi les 7 points d’exigences du parti LD figure ” (…) la tenue d’élections inclusives, transparentes, crédibles et paisibles.” Ce point révèle la méfiance qui risque d’être nocive pour ce parti d’opposition. N’ayant pas d’élus pour parrainer son candidat, le parti Les Démocrates a pourtant reçu les assurances du Chef de l’État. Si sur le double engagement du Président Talon, un premier ( le récépissé) a été déjà honoré, il est difficile d’expliquer la raison pour laquelle, le parti LD reste accrocher à la suspicion. Cette position du parti LD risque de lui être fatale. À moins de 5 mois du scrutin présidentiel où les stratégies se peaufinent dans les états-majors des partis politiques pour gagner, le parti d’opposition LD qui cherche à conquérir le pouvoir risque de connaître la débâcle dans les urnes. Accroché à la méfiance au lieu d’assoir un système de ratissage, ce parti qui veut aller à la présidentielle quoiqu’il advienne, n’aura que ses yeux pour pleurer sur les scores déshonorants. L’occupation du terrain politique se fait par les partis. Après le récépissé d’existence légale, le parti LD devrait chercher à rattraper son retard et sortir de l’engrenage fatal de la méfiance.

    Dios CHACHA



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment