ALERTE :

    Tournée présidentielle : L’emploi n’est plus “un rêve”. Talon parle d’une dynamique qui séduit les jeunes - Les Pharaons

    fec27212-2cdf-4880-abbc-40c7f6070f1a
    1. Interpellé par le président de la Fédération nationale des étudiants du Bénin ( Fneb) en sa qualité de représentant des jeunes sur la question du chômage, le Chef de l’État, Patrice Talon, a fait un exposé séduisant ce samedi 12 décembre 2020 au palais des congrès de Cotonou. Depuis avril 2016, le gouvernement de la Rupture est engagé dans une lutte contre le chômage au Bénin. D’avril 2016 à juin 2020, huit-cent-sept mille quatre-cent vingt-sept (807 427) emplois ont été créés au Bénin, selon l’Enquête régionale intégrée sur l’emploi et le secteur informel et de la comptabilité. Le Rapport détaillé de l’enquête a été rendu public par l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique (Insae) il y a quelques semaines. Ces données quoique largement au-dessus des prévisions de 500 mille emplois à créer en cinq ne résolvent pas le problème du chômage au Bénin. Ils se comptent encore par milliers, ces jeunes qui broient du noir sous l’effet du chômage chronique. En raison de cette réalité, le représentant des jeunes a posé la question de savoir quand est-ce que les efforts du gouvernement vont permettre aux jeunes de trouver de l’emploi. Sur la question, Patrice Talon qui était en tournée de reddition de compte à Cotonou s’est levé de son siège, a marché sur les paliers d’escaliers vers le représentant des jeunes et a déroulé un exposé clair accompagné d’applaudissement. ” Il y a des préalables à l’investissement, l’électricité, les routes, l’eau. Vous avez dû constater qu’il y a une dynamique dans le pays où on commence par sentir que les emplois commencent à se créer tout doucement. Bientôt la zone économique spéciale va voir l’implantation de plusieurs usines.”, a déclaré Patrice Talon. Le Chef de l’État donne l’exemple de la transformation de l’ananas qui est passée de 15% à presque 50%. Selon lui, avec la disponibilité de l’énergie qui est une matière essentielle à l’industrialisation, la transformation de l’ananas peut aller jusqu’à 80% et à des coûts compétitifs. ” C’est autant d’emplois créés “, a fait savoir le Président Patrice Talon qui invite les jeunes à la patience pour que la dynamique globale génère de l’emploi pour tous. Le tourisme, poursuit-il, est le troisième secteur économique au monde après l’alimentation, le numérique et l’agriculture. Selon le Président Patrice Talon, c’est fort des gains qu’on peut tirer de ce secteur que son gouvernement a engagé des investissements massifs pour bâtir une économie basée sur le tourisme. Entres autres pôles touristiques qui captent les investissements, il y a la route des esclaves, le musée des rois et des amazones, le parc w de la Pandjari, les Tata Sumba, le palais royal à Nikki, le bateau négrier, etc. Pour le Chef de l’État, ces différents pôles touristiques vont ” générer assez rapidement des emplois directs énormes” en plus des emplois indirects. Ces investissements coûtent très chers. Le président Patrice Talon les évalue à des centaines de milliards FCFA. Le Chef de l’État a invité les jeunes à avoir la patience afin que ces lourds investissements préalables à l’attractivité du potentiel touristique du Bénin génèrent des emplois. La dynamique d’investissement en cours va générer des ” dizaine, des centaines, des milliers d’emplois “. ” Ce n’est plus un rêve, ce n’est plus un espoir, c’est un programme qui a démarré. On ne va pas dépenser autant de centaines de milliards pour notre plaisir à nous seulement, c’est parce-que c’est commercial.”, a laissé entendre Patrice Talon qui parle d’une mécanisation de l’agriculture pour rendre moins pénible le travail et aller vers une transformation des produits agricoles. Pour le Président Patrice Talon, le Bénin est entrain de devenir une puissance agricole avec des productions record sur plusieurs spéculations. Le pays est le premier producteur de coton. Le Bénin, dans les années qui viennent envisage réaliser 1 millions de tonnes de production du riz avec une transformation sur place. Ce secteur agricole qui capte aussi des investissements, dit-il, va aussi générer beaucoup d’emplois. La dynamique globale est en cours et va générer à terme des emplois directs énormes et des emplois indirects. Une conclusion du Président Patrice Talon qui lui a valu une salve d’applaudissement.

    admindios



    Qui sommes-nous?

    Les PHARAONS est  un  quotidien béninois paraissant au Bénin , disponible également dans une  version en ligne.

    Fondé depuis 2004, le journal paraît pour la première fois la même année mais s’arrête à 8 numéros seulement.  Il sera repris en 2014  avec une équipe de jeunes journalistes rompus à la tâche.


    Contactez-Nous

    Appelez à tout moment